Mardi, 24 mai 2022
• • •
    Publicité

    Deux hommes pendus pour homosexualité en Iran

    Une nouvelle exécution capitale a eu lieu en Iran selon une ONG. Deux homosexuels auraient été tués sur ordre de l’État dans le nord-ouest du pays.

    Selon des informations d’une organisation de défense des droits de l’homme, l’Iran a exécuté dimanche deux hommes pour «fornication» homosexuelle.

    Selon l’Agence de presse des militants des droits de l’homme (HRANA), Mehrdad Karimpou et Farid Mohammadi ont été pendus dimanche dans une prison de Maragha, au nord-ouest de la République islamique.

    Un tweet de l’ONG indique : «Les deux Iraniens ont été exécutés après avoir été accusés de sodomie et reconnus coupables». L’accusation portée contre les deux hommes était ¨rapports sexuels forcés entre deux hommes».

    Les deux hommes auraient été arrêtés il y a six ans et se trouvent depuis dans le couloir de la mort de la prison. Selon HRANA, les médias contrôlés par l’État n’ont pas rapporté l’affaire.

    Selon IranWire, un média iranien basé à Londres, c’est la deuxième fois en sept mois que des exécutions ont lieu pour ce motid dans la prison de Maragheh. En juillet, Farhad Najafi, 25 ans, et Ali Ahmadi, 23 ans, avaient été pendus, eux aussi, pour «sodomie», un terme utilisé par les autorités pour qualifier les relations homosexuelles.

    Au total, 299 personnes, dont des jeunes, ont été tuées en Iran l’année dernière sur ordre du gouvernement. Selon les estimations des organisations de défense des droits de l’homme, entre 4000 et 6000 personnes ont été exécutées pour leur seule orientation sexuelle depuis la révolution islamique il y a 43 ans.

    En Iran, selon la charia, les homosexuels risquent l’emprisonnement, la flagellation ou même la peine de mort. Cependant, il est difficile de faire un bilan précis des exécutions en question car les tribunaux iraniens mêlent dans leurs jugements des formes de relations sexuelles «illégitimes» ou homosexuelles avec des violences sexuelles. 

    L’année dernière, des informations ont également fait état d’un soi-disant crime d’honneur d’un homosexuel de 20 ans qui aurait été décapité par ses propres proches en raison de son orientation sexuelle.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    2 Commentaires

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité