Mardi, 16 août 2022
• • •
    Publicité

    La saison 3 d’Umbrella Academy accueille Viktor

    La troisième saison de la série Umbrella Academy est sortie et Viktor Hargreeves, incarné par Elliot Page, nous a enfin été présenté en bonne et due forme, à la suite d’un coming out naturel.

    Nous le savions, le numéro 7 de la famille de super-héros s’apprêtait à faire son coming out trans, évolution significative du personnage dans la lignée de celui de l’acteur qui l’interprète, Elliot Page, dont il s’agit d’ailleurs du premier rôle depuis son coming out en 2021. 

    Et si Viktor a provoqué la fin du monde dans la saison 2, il montre qu’accueillir la transition d’un membre de sa famille ne devrait pas être la fin du monde !

    La discussion, qui se tient au cours du deuxième épisode de la saison 3, ne provoque ni colère, ni cris, ni larmes. Pas non plus d’embrassades surjouées, et c’est justement à ce naturel que l’on remarque l’intervention de l’auteur trans Thomas McBee.

    «C’est moi.Ça a toujours été moi. Ça pose un problème à quelqu’un ?»

    La saison précédente avait déjà été le théâtre de bons nombres de révolutions dans la vie de Viktor. Outre la découverte de ses pouvoirs et donc des mensonges inculqués par son père, il avait été envoyé dans le passé où il avait rencontré l’amour en la personne de Sissy. «Elle m’a vu pour qui je suis vraiment», déclare-t-il dans le premier épisode de la nouvelle saison, amenant le sujet de l’identité. C’est dans le second épisode que sa réflexion se concrétise : passant devant une vitrine de coiffeur arborant les dessins vintages de coiffures masculines des années 60 – petit clin d’oeil à l’époque qu’il a quittée –, il s’attarde quelques minutes devant l’enseigne. La voix de Sissy résonne alors, comme une évidence : «On ne remarque pas la boîte où l’on est piégé avant qu’une personne ne nous en libère.» Il se contemple alors, avant de franchir le pas de la porte, esquissant un bref sourire, une détermination nouvelle dans le regard.

    Klaus et Diego attablés dans un bar relèvent le changement. Diego pose une question à “Vanya”“C’est Viktor”, reprend l’intéressé. “C’est qui Viktor ?”, demande son ami qui n’a pas saisi. “C’est moi.Ça a toujours été moi.Ça pose un problème à quelqu’un ?” Diego a beau être sanguin et peu loquace, il s’empresse de rassurer son frère : “Non, j’ai pas de problème avec ça.” 

    Pour Klaus, c’est la même chose, mais nous n’en attendions pas moins de lui. Numéro 5 annonce quant à lui de son ton solennel : “Je suis content pour toi, Viktor, mais aux dernières nouvelles, tu n’es pas le porte-parole de la famille”,référence à la discussion qui venait d’être interrompue. Le message est clair, il le soutient, maintenant, il est temps de repasser aux choses sérieuses et à l’intrigue principale.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité