Samedi, 26 novembre 2022
• • •
    Publicité

    Le Parti Québécois s’exprime sur différents sujets d’intérêts pour les personnes LGBTQI+

    À l’approche des élections provinciales du 3 octobre 2022, nous avons contacté au déclenchement des élections au début septembre, les 6 principaux parti politiques du Québec — Coalition Avenir Québec, Québec Solidaire, Parti Libéral du Québec, Parti Québécois, Parti Vert du Québec et Parti Conservateur du Québec — pour connaître leur position officielle sur différents sujets d’intérêts pour les personnes LGBTQ+ du Québec. Il leur était possible de développer leurs réponses de la manière qu’ils désiraient le faire. 

    Seul le Parti conservateur du Québec a prétexté un manque de temps «en cette période électorale» comme excuse pour ne pas répondre aux questions de l’équipe de rédaction de Fugues. Nous avions tout de même donné un délai (flexible) d’au moins deux semaines aux différentes équipes pour répondre. Nous publions maintenant, dans leur intégralité et dans des textes distincts, les réponses reçues de la Coalition Avenir Québec, de Québec Solidaire, du Parti Libéral du Québec, du Parti Québécois, du Parti Vert du Québec et la non-réponse du Parti Conservateur du Québec. 

    Vous retrouvez ci-dessous les réponses du Parti Québécois,.

    1. Comment vous positionnez-vous par rapport à la lutte contre l’homophobie et la transphobie ? Votre parti, s’il est (ré)élu, s’engagera-t-il à poursuivre le plan lancé par le gouvernement sortant ou proposer un plan différent (et si c’est le cas, que mettrez-vous spécifiquement de l’avant)?

    Malgré tous les efforts mis en place ces dernières années, force est de constater que plusieurs problématiques persistent dans la lutte contre l’homophobie et la transphobie :

    ● L’intimidation et le harcèlement sont en hausse sur les réseaux sociaux.

    ● Les enfants se font harceler et intimider sans cesse à l’école.

    ● Les corps policiers font de la discrimination au sein même de leurs membres ou encore lors de leurs interventions.

    ● Certaines équipes sportives ne sont pas inclusives envers la communauté LGBTQ+.

    ● Les personnes âgées vivant en résidence privée peuvent être victimes de maltraitance en raison de leur identité de genre ou orientation sexuelle.

    ● Il y a un manque de formation offerte aux divers intervenants dans le domaine de la santé sur les réalités des communautés LGBTQ+.

    Un gouvernement du Parti Québécois poursuivra assurément le plan de lutte contre l’homophobie et la transphobie, et veillera à l’améliorer, de concert avec les acteurs du milieu. Notre priorité, c’est de continuer à appuyer les membres des communautés 2ELGBTQI+ dans leurs luttes à venir vers une réelle égalité.

    2. Quelles mesures, comme gouvernement, entendez-vous prendre, si votre parti est élu, pour favoriser une meilleure acceptation par la population de la diversité sexuelle et de genre?

    Il faut plus de formation et de sensibilisation. Pour ce faire, le Parti Québécois travaillera à mieux adapter les services publics, surtout ceux liés à la santé, aux réalités des communautés 2ELGBTQI+. Nous allons mieux former, et davantage, les intervenants, en particulier dans les milieux de vie pour aînés. Nous continuerons de soutenir les programmes et les organismes qui luttent contre les crimes haineux et violents dont peuvent être victimes les membres des communautés 2ELGBTQI+. Nous offrirons, de plus, dans toutes les écoles, des programmes d’éducation à la sexualité positifs, émancipateurs et inclusifs, ainsi que des programmes de prévention des violences qui prennent en compte la réalité 2ELGBTQI+.

    3. Comme le rappelait récemment, le Conseil québécois LGBTQ, le sous financement est le principal obstacle à la réalisation de la mission et du bon fonctionnement des organismes 2ELGBTQI+ ( Bispirituel.le.s, Lesbiennes, Gais, Bisexuel.les, Transgenres, Queers et autres personnes de la diversité sexuelle et de genre ) ? Prévoyez-vous de remédier à cette situation. Si oui, de quelle(s) manière(s) ?

    Nous augmenterons le financement à la mission des organismes communautaires, à raison de 460 M$ par année, et ce, de façon récurrente. Cela permettra aux organismes d’avoir plus de stabilité et de prévisibilité budgétaires. 

    Nous proposons aussi que l’État soit plus souple à l’égard des organismes communautaires, notamment en réduisant les contraintes administratives et en adaptant la reddition de comptes à la réalité. Ceci fera en sorte que le personnel en place pourra consacrer plus temps à la mission de l’organisme.

    4. Estimez-vous que l’inclusion des diversités est un enjeu d’importance pour les entreprises du Québec? Et si oui, quelles sont les mesures que vous mettrez en place afin d’assurer l’inclusion de la diversité en milieu de travail, dont celle LGBT ainsi que le financement des initiatives allant dans ce sens ?

    Le Parti Québécois, depuis toujours, est un allié de la communauté LGBTQ. Nous considérons que toute personne a le droit de s’épanouir dans sa vie professionnelle, peu importe son orientation sexuelle ou son identité de genre – des motifs sur la base desquels, d’ailleurs, il est interdit de discriminer toute personne, tel que le prévoit la Charte des droits et libertés de la personne. Nous poursuivrons la lutte contre la discrimination à l’embauche et durant l’emploi en améliorant la sensibilisation auprès de la population et en maintenant les ressources actuellement en place à la Commission des droits de la personne, pour permettre aux personnes qui s’estiment lésées de faire respecter leurs droits.

    Nous maintiendrons également les cibles d’embauche des divers programmes et les mesures d’accès à l’égalité en emploi pour rattraper les retards de représentation des minorités cibles au sein de la fonction publique du Québec.

    5. Dans un univers où l’avenir des médias québécois (journaux, magazines d’information et communautaires) est mis en danger par Google et Facebook (rappelons que plus de 75 % des revenus se retrouvent chez ces 2 entreprises). Un gouvernement dirigé par votre parti, s’engage-t-il à prendre les mesures économiques pour protéger l’avenir des médias spécialisés comme Fugues ? Si oui, lesquels plus spécifiquement?

    Oui. Nous adopterons des mesures afin de favoriser les investissements publicitaires du gouvernement du Québec dans les médias locaux et limiterons ceux effectués dans les GAFAM. Nous examinerons la possibilité de faire une révision fiscale pour les investissements publicitaires privés, afin d’inciter les annonceurs à considérer davantage les médias d’ici.

    Nous poursuivrons aussi la mise en œuvre du plan d’aide aux médias écrits, et évaluerons le besoin de le bonifier, lorsqu’il viendra à échéance. Entre-temps, nous avons l’intention d’imposer une taxe de 3 % aux GAFAM pour qu’ils assument leur part du fardeau fiscal.

    6. Dans la lutte contre le VIH, comment comptez-vous atteindre les objectifs de l’ONUSIDA, avec 95% des gens dépistés, 95% des personnes séropositives au VIH sous traitement et donc 95% de personnes devenant indétectables pour 2025 ?

    Le Parti Québécois fait de la promotion de la santé et de la prévention des priorités. En effet, nous allons élaborer une stratégie nationale en matière de promotion de la santé et de prévention, notamment pour déterminer les meilleures actions à entreprendre en matière de prévention et de dépistage du VIH. De plus, nous comptons ajouter des ressources significatives en santé publique, ainsi qu’en prévention et en promotion de la santé, en leur consacrant 5,5 % du budget de la santé. Ainsi, le Parti Québécois considère que ces actions pourront favoriser l’atteinte des objectifs dans la lutte contre le VIH.

    7. Actuellement, une personne qui prend la PrEP (Prophylaxie pré-exposition) afin de prévenir de contracter le VIH, doit débourser le montant annuelle de la franchise de l’assurance médicaments (privée ou publique) tout comme les personnes vivant avec le VIH. Votre parti envisage-t-il la gratuité des soins lié au VIH/Sida et à sa prévention?

    Nous misons sur la prévention de la maladie. Le Parti Québécois s’engage à élaborer une stratégie nationale en matière de promotion de la santé et de prévention, notamment pour déterminer les meilleures actions à entreprendre en matière de prévention du VIH-SIDA. Le Parti Québécois reconnaît que les personnes vivant avec le VIH devraient avoir accès facilement aux médicaments. Ainsi, nous nous engageons à envisager la possibilité d’abolir la franchise et la coassurance, notamment pour les médicaments destinés aux personnes vivant avec le VIH.

    8. La réforme du droit de la famille a été partiel. Le prochain gouvernement devra s’attaquer aux questions mises de côté, en particulier le dossier des mères porteuses, qui touche spécifiquement les couples d’hommes gais et les femmes qui ne peuvent porter d’enfants. Actuellement, les ententes conclues entre mères porteuses et les parents d’intention n’ont aucune valeur légale. Quelle est la position de votre parti à ce sujet?

    Le Parti Québécois a initié la demande pour scinder l’étude du projet de loi sur le droit de la famille. N’eût été l’action de notre parti, le projet de loi en entier serait mort au feuilleton. Le fait d’avoir scindé l’étude de ce projet de loi a permis des avancées importantes. Évidemment, la question de la filiation et des mères porteuses nous préoccupe grandement. C’est la raison pour laquelle nous ne pouvions pas procéder à des changements législatifs si importants, en si peu de temps. Il faut que ces questions soient rapidement mises à l’étude afin de permettre un travail d’analyse de qualité.

    9. Votre parti est-il en faveur d’offrir une mention de genre neutre sur tous (ou certains) des documents officiels du Québec, à l’instar du passeport, comme le fait le gouvernement fédéral?

    Depuis le 17 juin 2022, il est possible de présenter une demande de changement de la mention de sexe.

    On peut obtenir une mention non binaire (X) en plus des mentions féminin et masculin.

    Ce changement se fait en produisant une demande de changement la mention du sexe d’une personne.

    Il y a quelques possibilités :

    • Demande pour une personne de plus de 18 ans;

    • Demande pour une personne admissible de 14 à 17 ans;

    • Demande pour une personne admissible de moins de 14

    ans.

    Consulter le site du Directeur de l’état civil pour toutes les

    conditions :

    https://www.etatcivil.gouv.qc.ca/fr/changement-sexe.html#Co

    nditions

    À la suite de la réception de la demande, le Directeur de l’état civil rend sa décision dans les 30 jours. Si la demande est acceptée, les changements seront effectifs :

    • sur l’acte de naissance de la personne qui fait la demande (notamment);

    • à la RAMQ;

    • à Retraite Québec;

    • au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale;

    • à la CNESST.

    10. Comment comptez-vous soutenir le nouveau réseau international francophone LGBTQ, ÉGIDES, et de quelle manière comptez-vous dans des rencontres bilatérales et multilatérales faire valoir le respect des droits de la personne et des personnes LGBTQ à travers le monde ?

    Nous renouvellerons notre soutien à Montréal International afin que les démarches déjà entreprises auprès du réseau international francophone se poursuivent. La protection et l’avancement des droits des personnes LGBTQ+ sont importants, et Montréal International détient une expertise pointue dans l’accompagnement d’organisations internationales. Nous favoriserons une concertation internationale et une mobilisation des communautés LGBTQ+ de l’espace francophone.

    11. Au plan des soins de santé, plusieurs personnes transgenres demandent la gratuité des chirurgies et des soins d’affirmation de genre, l’interdiction d’interventions chirurgicales non consenties sur les personnes intersexe. Quelle est la position de votre parti à ce sujet?

    Le Parti Québécois s’engage à couvrir les traitements médicaux nécessaires et recommandés par un médecin afin de permettre une transition de genre réussie.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité