Samedi, 4 février 2023
• • •
    Publicité

    Rishi Sunak, le Premier ministre britannique, envisagerait de faire machine arrière sur les droits des personnes trans

    Selon plusieurs médias britanniques, le nouveau Premier Ministre Rishi Sunak prévoierait de revenir sur un article de l’Equality Act qui protège les personnes trans.

    Alors que Liz Truss vient tout juste de conclure le mandat le plus court de l’histoire du Royaume-Uni, (elle a démissionné de son rôle de Première Ministre au bout d’à peine 44 jours), son remplaçant Rishi Sunak fait d’ores et déjà parler de lui sur les questions LGBTI+.

    En effet, selon le quotidien conservateur britannique The Telegraph, le chef du Parti Conservateur envisagerait très sérieusement de revenir sur la loi sur l’égalité (l’Equality Act) au dépend direct des personnes trans. En vertu de cette loi votée en 2010, les personnes trans sont juridiquement protégées contre toutes les discriminations, qu’elles aient transitionnées ou non et qu’elles possèdent un certificat de reconnaissance de genre (document qui permet de changer son genre légal) ou non.

    Plus concrètement, cette loi permettait entre autre aux personnes trans de pouvoir accéder sans problèmes à des lieux non-mixtes comme des hôpitaux spéciaux, des abris ou encore des bains publics.

    Selon The Telegraph, Rishi Sunak souhaiterait «rappeler que le sexe désigne le sexe biologique et non le genre».

    Plus tôt cette année, Rishi Sunak s’était déjà montré hostile à ce qu’il appelle les «bêtises woke» en déclarant : «Trop souvent, la législation existante est utilisée pour se livrer à une ingénierie sociale à laquelle personne n’a donné son consentement. Nous sommes déterminés à mettre fin aux lavages de cerveaux, aux vandalismes et à la délation».

    Des réactions immédiates
    Des informations qui n’ont pas manqués de faire réagir dans la classe politique britannique, à commencer par le maire de Londres qui a interpellé le premier ministre sur Twitter pour lui demander de ne pas «céder et renoncer aux droits humains des personnes trans» : «Les droits des personnes trans doivent être protégés«.

    De son côté Jo Maugham, avocat et créateur de l’association Good Law Project, a ajouté dans une suite de tweets qu’en effet, «légalement, rien n’empêche les conservateurs de changer l’Equality Act». »Ils ont la majorité au Parlement, et notre (abjecte) sois-disante Constitution dit que Sunak peut retirer les droits de n’importe quelle minorité sans défense qu’il a dans le viseur» ajoute t-il.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité