Lundi, 20 mars 2023
• • •
    Publicité

    Polémique en Pologne sur les brassards arc-en-ciel des Black Eyed Peas

    Lors d’un concert diffusé le 31 décembre au soir à la télévision polonaise, les membres des Black Eyed Peas ont porté des brassards arc-en-ciel en soutien à la communauté LGBTQ+, ce qui a déchainé des réactions des politiciens d’extrême-droite.

    Pour un concert lors du nouvel an, diffusé sur la chaîne publique polonaise le 31 au soir, les trois membres du mythique groupe de pop Black Eyed Peas sont arrivés sur scène portant chacun un brassard aux couleurs arc-en-ciel, en soutien à la communauté LGBTQ+. 

    Jaroslaw Kaczynski, le dirigeant du parti ultraconservateur Droit et Justice (PiS) et actuel vice-ministre de l’agriculture, a qualifié l’évènement d’« Homopropagande à 1 million de dollars. Une honte ».Son collègue du PiS et député, Marcin Warchol, a quant à lui déclaré sur Twitter : « Promotion LGBT sur la chaîne TVP. LA HONTE ! »

    Loin de vouloir se taire, les membres du groupe ont aussi pris la parole pour répondre aux attaques de ces hommes politiques et revendiquer leur action. 

    Will.I.Am, membre le plus connu du trio, a ainsi directement répondu sur Twitter en invoquant « l’unité, la tolérance, la compréhension, le respect, la diversité et l’inclusion » : « C’est de l’amour. Les gens sont ce qu’ils sont, nous devrions tous honorer et aimer les différents types de personnes qui existent, et apprendre d’elles ».

    Pendant le concert, le chanteur a sorti son téléphone pour démarrer un live dans lequel il a remercié le public polonais d’être aussi « ouvert d’esprit et accueillant envers les réfugiés ukrainiens », avant de dédier la musique Where is the love « à tous ceux qui ont fait l’expérience de la haine cette année, à la communauté juive, à la communauté africaine, et à la communauté LGBTQ à travers le monde ».

    À la fin du concert, rentrant dans les coulisses le téléphone toujours à la main, Will.I.Am tacle les dirigeant du PiS : « Nous sommes les Black Eyed Peas, ou vous pouvez aussi dire Black Eyed Peace, mais nous ne serons jamais les Black Eyed PiS. On se bat pour l’unité et l’amour, et parfois nous devons aller chez ceux qui n’ont pas les mêmes idées pour pouvoir les inspirer sur le sujet de la tolérance », déclare t-il pour justifier la venue du groupe en Pologne face aux critiques dénonçant une action hypocrite, le groupe ayant performé par le passé au Qatar.

    Si le geste fait autant parler la classe politique polonaise, c’est que celle-ci se montre extrêmement véhémente à l’égard de la communauté LGBTQI+ et de ses droits. En 2015, après l’arrivée du PiS au pouvoir, le pays sombre encore plus dans une homophobie d’État. Jaroslaw Kaczynski, s’oppose fermement au mariage pour tous, et qualifie même les Pride de « théâtre itinérant qui apparaît dans différentes villes pour provoquer puis pleurer » : « nous sommes ceux qui en souffrent ». En 2019, la Cour constitutionnelle polonaise, elle aussi gérée par le PiS, donne officiellement le droit à des commerçants de refuser l’entrée de leurs établissements à des personnes LGBTQI+, au nom de leurs croyances religieuses. La même année, la plupart des municipalités du Sud-Est du pays se déclaraient comme “libres de toute propagande LGBT”, permettant ainsi à des secteurs privés d’interdire leur accès aux personnes de la communauté.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité