Mercredi, 17 avril 2024
• • •
    Publicité

    Une épreuve belge de cyclisme fait polémique après un dessin jugé offensant pour les LGBT+

    Les organisateurs du grand prix de l’E3, épreuve belge du World Tour de cyclisme, ont dû retirer de leur site une caricature qui montrait Wout Van Aert passant la ligne d’arrivée sur un vélo sans selle.

    Les organisateurs du GP de l’E3, épreuve belge du World Tour de cyclisme, ont dû retirer mardi de leur site une caricature qui montrait Wout Van Aert passant la ligne d’arrivée sur un vélo sans selle, assortie d’une allusion à la communauté LGBT+, selon la presse locale.

    Cette caricature faisait référence à la victoire du coureur belge de 29 ans le week-end dernier au cyclo-cross de Bénidorm (Espagne), lors duquel il avait perdu sa selle à l’entame du dernier tour.

    La controverse a particulièrement porté sur les commentaires l’accompagnant : « La communauté LGBTQ est très enthousiaste », pouvait-on lire tandis que, à l’arrière-plan, figuraient des spectateurs hilares derrière un drapeau LGBTQ, avec un commentaire additionnel équivoque « à propos (du maillot) arc-en-ciel de (Mathieu) van der Poel (champion du monde de le discipline) bien sûr ».

    Cette publication a notamment été fustigée par des centaines d’internautes qui ont inondé la page Facebook de l’E3 de commentaires négatifs.

    « Quel triste niveau ! », a aussi tweeté le journaliste néerlandais Thijs Zonneveld, voix très écoutée en Belgique.

    Sur les réseaux sociaux, plusieurs dizaines d’autres internautes ont cependant invoqué « l’esprit Charlie »pour dénoncer le « wokisme ambiant en Flandre ».

    Face à la polémique engendrée, les organisateurs de l’E3 ont toutefois décidé de supprimer la publication avant de s’excuser. « Nous ne voulions offenser personne », ont-ils écrit.

    Par le passé, l’organisation de cette épreuve qui se déroule autour de Harelbeke (Flandre-Occidentale) avait été accusée plusieurs fois de sexisme, notamment en 2015. Cette année-là, ils avaient publié une photo d’une femme relevant sa robe et dévoilant partiellement ses fesses avec le message : «  Qui les pincera à Harelbeke ? »

    Il s’agissait là d’une référence au geste peu élégant de Peter Sagan, qui avait pincé les fesses d’une hôtesse sur le podium du Tour des Flandres en 2013.

    L’E3, répétition générale du Tour des Flandres, est programmée le 22 mars.

    Lors de l’édition 2023, Wout Van Aert l’avait emporté pour la deuxième année consécutive, devant le Néerlandais Mathieu van der Poel et le Slovène Tadej Pogacar.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité