Mardi, 16 août 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLa confusion des sexes

    La confusion des sexes

    Un ouvrage fascinant sur un phénomène qui a existé de tous temps: le travestisme. Sylvie Steinberg, qui est une spécialiste de la question, ne se limite pas à l’anecdotique dans son volumineux ouvrage de 400 pages.

    Elle se penche également sur les aspects sociologiques, théologiques et juridiques qui y furent associés, de la Renaissance à la Révolution française.

    D’où provient l’interdit qui frappe cette pratique? Quelles en sont les bases théologiques et juridiques? Et comment le système judiciaire se comporta-t-il face à ce que la morale publique réprouvait? La peine imposée diffère-t-elle selon que l’on est un homme ou une femme?

    Un chapitre important est consacré aux femmes qui prenaient l’apparence d’hommes pour fuir leur condition ou pour vivre leur lesbianisme. Plusieurs se joignirent ainsi à des corps d’armées et certaines furent même par la suite considérées comme des saintes ou des êtres bénis par la main de Dieu (voir le cas d’Antoinette Bourignon).

    Un autre chapitre se concentre exclusivement sur le pendant masculin et s’attarde notamment sur le cas fascinant de Dumoret, qui, né en 1678, soutint toute sa vie qu’il était en fait une femme.

    Une section substantielle de l’ouvrage se consacre par ailleurs à l’importance du vêtement, de l’apparence et des comportements que la société alliait alors au sexe. En adoptant les comportements associés à l’autre sexe, il était donc possible de tromper tous et chacun. Du moins, pendant un certain temps.

    Finalement, une dernière section s’attarde à la renaissance du phénomène des Amazones, au cas du chevalier d’Éon et aux femmes de la Révolution qui réclamaient l’égalité et rejetaient les justifications biologiques que l’on donnait alors pour justifier l’asservissement du sexe féminin ainsi que la «supériorité naturelle» de l’homme.

    Les amateurs seront également intéressés par un chapitre consacré aux Berdaches. Bref, un ouvrage substantiel et fort intéressant, dont le seul défaut est de pécher par une extrême érudition qui en alourdit quelquefois la lecture.

    La confusion des sexes : Le travestissement de la Renaissance à la Révolution / Sylvie Steinberg. Paris : Fayard, 2001. 409p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité