Dimanche, 3 juillet 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresWonder Woman : Earth One, vol. 1

    Wonder Woman : Earth One, vol. 1

    Wonder Woman, Diana pour les intimes, n’est peut-être pas aussi populaire que ses frères d’encre que sont Batman et Superman, mais elle occupe néanmoins une place prépondérante dans le panthéon des superhéros, ne serait-ce qu’en raison de sa stupéfiante longévité.

    En 1941, l’intention de son auteur, William Moulton Marston, était de créer un personnage fort et indépendant auquel les jeunes filles pourraient s’identifier. Il faut cependant avouer que l’héroïne s’est parfois perdue dans les fantasmatiques de certains auteurs. À preuve, un nombre important de scènes de ligotage qui ponctuèrent les premières années de publication.

    Par ailleurs, le récit entourant la naissance de Diana a toujours laissé à désirer : Hippolyte, reine des Amazones, façonne une enfant dans la glaise à qui la déesse Athéna accorde la vie. Une histoire un peu fleur bleue, mais qui correspond bien à une période où l’origine de plusieurs superhéros, excluant Batman, est souvent liée au surnaturel.

    Dans cette nouvelle itération, écrite par George Morrison et brillamment mise en images par le Québécois Yanick Paquette, une vision à la fois plus riche et réaliste est offerte.

    Après avoir été violée par Hercule, au cours d’un combat sanglant qu’elle remporte, Hippolyte demande protection à Athéna qui déplace les Amazones sur une île escamotée du regard des hommes.

    Sur cette île, elles vivent éternellement, jouissant du corps et de l’esprit de leurs soeurs d’armes. Jusqu’au jour où Steve Rogers échoue sur l’île et allume la curiosité de Diana quant au monde extérieur, mais également au regard de sa propre identité et de sa raison d’être.

    Fort ingénieusement, le récit ne tombe pas dans la guimauve d’une relation amoureuse entre celle-ci et Rogers. Steve pique sa curiosité, mais surtout comme représentant d’un monde inconnu. Ce désir d’en savoir plus l’amène à transgresser des règles ancestrales et à faire face à de troublantes révélations quant à son passé et son futur.

    Une superbe bande dessinée dont on ne peut attendre la suite qu’avec impatience!   

    Wonder Woman : Earth One (vol. 1) / Grant Morrison, Yanick Paquette & Nathan Fairbairn. Burbank, Ca: DC Comics, 2016. 144p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Libertine

    L’Or d’Alexandre

    Publicité