Lundi, 5 Décembre 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresQuand un fils nous est donné

    Quand un fils nous est donné

    Donna Leon propose une 28e enquête du commissaire Guido Brunetti qui, comme à son habitude dans cette série, met en scène un second protagoniste, à savoir la ville de Venise. Il ne faut pas s’en étonner puisque l’auteure, bien qu’originaire du New Jersey, a vécu pendant près de vingt ans à Vicence, une ville située non loin de Venise, un haut lieu culturel réputé pour l’importance et la beauté de son architecture. Les amateurs de dépaysement seront donc servis par de nombreuses descriptions de lieux et de la culture italienne puisque l’intelligentsia locale y joue un rôle prépondérant.


    Cette prémisse pourrait laisser craindre une lourdeur écrasante au niveau du rythme, mais il n’en est rien puisque c’est avant tout la complexité des personnages et leurs motivations qui font avancer le récit. L’intrigue débute par une requête posée par le beau-père du
    commissaire, le comte Falier. Son meilleur ami, un riche amateur d’art nommé Gonzalo Rodriguez de Tejada, s’est amouraché d’un homme beaucoup plus jeune qu’il entend adopter pour en faire son héritier (seule option envisageable puisque le mariage entre hommes n’est toujours pas légalisé en Italie). Le comte Falier est inquiet puisque, selon lui, il s’agit fort probablement d’un croqueur de diamants qui cache des intentions malveillantes qu’il mettra en branle une fois les procédures d’adoption finalisées.


    Tout est ici affaire de secrets d’alcôves et le commissaire se met donc à l’écoute des rumeurs et des ragots afin de cerner l’âme du jeune prétendant. Il ne se limite cependant pas à analyser les intentions du jeune homme, mais s’interroge également quant aux motivations réelles derrière l’opposition de son beau-père et de tout le petit monde qui l’entoure. Pourquoi sont-ils offusqués par cette décision de Gonzalo Rodriguez? Après tout, celui-ci est en pleine possession de ses facultés et il est riche. Il peut donc disposer de sa fortune comme il l’entend.


    Cette préoccupation ne serait-elle que la manifestation d’un jugement moral trop corseté? L’enquête sera cependant vite interrompue par une hémorragie cérébrale dont Gonzalo Rodriguez ne se relèvera pas. Fin de l’histoire? Pas vraiment puisque les funérailles attirent nombre de connaissances du défunt dont une certaine Berta Dodson qui s’en prétend une amie très proche. Une affirmation surprenante puisqu’elle n’est connue de personne. Le mystère s’épaissit lorsqu’elle est subséquemment retrouvée étranglée dans sa chambre d’hôtel. La vérité révèlera une toile d’artifices et de malversations complexes qui satisferont certainement les amateurs de romans policiers.


    INFOS | QUAND UN FILS NOUS EST DONNÉ / DONNA LÉON, CALMANN-LEVY, 2020. 324P.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité