Lundi, 18 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Chute libre au crépuscule de la vie

    Pour ses débuts de réalisateur, Viggo Mortensen nous livre un film personnel et intimiste dans lequel il s’est totalement investi et où il incarne également le rôle principal, celui d’un pilote de ligne homosexuel qui doit s’occuper de son père vieillissant.

    John Peterson vit en Californie avec son mari Eric et leur fille adoptive Mónica, loin de la vie rurale conservatrice qu’il a quittée voilà des années. Son père, Willis, un homme obstiné issu d’une époque révolue, vit désormais seul dans la ferme isolée où a grandi John. L’esprit de Willis déclinant, John l’emmène avec lui dans l’Ouest, dans l’espoir que sa soeur Sarah et lui pourront trouver au vieil homme un foyer plus proche de chez eux. Mais leurs bonnes intentions se heurtent au refus absolu de Willis, qui ne veut rien changer à son mode de vie…

    film Falling (Chute Libre)

    Avec Falling (Chute libre), Viggo Mortensen fait ses débuts en tant que réalisateur et scénariste. Il est également la vedette, le producteur et le compositeur de la musique du film, qui raconte l’histoire d’une relation difficile entre un père et son fils. Mûri depuis plusieurs années déjà, ce premier film nous fait faire la rencontre de Johnny et de son père Willis. Homme vieillissant et aigri, ce dernier est victime de pertes de mémoire de plus en plus fréquentes. Rapidement, les caractères des deux hommes se confrontent, avec d’un côté le calme inébranlable du fils, pilote de ligne, et de l’autre les bougonnements incessants du père. Un homme aux idées très tranchées et rétrogrades vis-à-vis du monde qui l’entoure. L’homosexualité de son fils n’améliore en rien cette défiance qu’il affiche envers la société.

    film Falling (Chute Libre)

    Entre présent et passé, Falling nous raconte donc cette relation père-fils, au crépuscule de la vie de ce dernier, mais aussi leur passé commun, alors que de nombreux souvenirs viennent surgir du passé et que les vieilles blessures refont surface.

    Viggo Mortensen nous raconte ici comment nos souvenirs nous accompagnent et nous hantent, comment nous nous construisons, et comment l’aspect insaisissable que peut avoir la nature humaine rend parfois toute communication impossible.

    La mise en scène inspirée permet de mettre en lumière des thématiques qui lui sont chers comme la famille, l’intégration dans la société des minorités mais aussi les communications interpersonnelles.

    Présenté en clôture du festival de Sundance en janvier 2020 avant d’être sélectionné au festival de Cannes, Falling devrait sortir en salle le 12 février à Montréal en version originale anglaise.

    Il sera aussi disponible dès le 5 février à l’achat ou à la location en ligne sur l’application Apple TV, ainsi que sur les autres plateformes de vidéo sur demande (en version originale anglaise, et avec sous-titres français).

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité