Dimanche, 17 octobre 2021
• • •
    Publicité

    L’ex-star du disco, Patrick Juvet, est mort

    Patrick Jouvet, le chanteur ouvertement bisexuel de «Où sont les femmes ?» et d’«I Love America» a été retrouvé mort dans son appartement barcelonais. Il aura été un des rares artistes queers dans la variété française des années 70.

    Le corps de l’artiste a été retrouvé dans son appartement de Barcelone. Les causes du décès ne sont pas encore établies. «Il y aura une autopsie, je l’avais eu au téléphone il y a trois jours, je l’avais trouvé bien», a indiqué à l’AFP son agent. Patrick Juvet résidait à Paris, mais se rendait de temps en temps à Barcelone ou en Suisse.

    Né en Suisse, à Montreux, en 1950,  Patrick Juvet avait dès son plus jeune âge entamé des études de musique classique et de piano. Sa belle gueule, ses traits fins et sa blondeur helvétique lui valent d’être repéré par une agence de mannequin. Très vite, pour se rapprocher de l’univers de la mode, il s’installe à Paris.

    Comptant parmi les découvertes d’Eddie Barclay, Patrick Juvet s’est d’abord fait connaître par ses talents de paroliers, de compositeur et d’auteur. C’est à lui, notamment, que Claude François doit l’un de ses succès : Le lundi au soleil.

    Au milieu des années 70, sa rencontre avec Jean-Michel Jarre, alors jeune parolier, permet à Juvet de poursuivre. Les deux hommes composent ensemble Mort ou vif, enregistré avec les musiciens de Herbie Hancock, sur lequel où l’on retrouve un quelques beaux titres comme Les Lunettes Noires.

    Les deux collaborateurs composeront ensemble plusieurs albums et aligneront quelques succès dont l’iconique Où Sont Les Femmes, qui selon le chanteur. Selon ses propres dires, Patrick Juvet s’entiche de son jeune parolier, Jean-Michel Jarre. Mais c’est un amour à sens unique. Alors pour oublier, il s’envole pour Los Angeles.

    Là-bas, il fait la connaissance avec Henri Belolo et Jacques Morali, les deux expats français producteurs du groupe Village People. Morali signe avec le chanteur une chanson pour Juvet, I love America. Ode naïve à l’Amérique des années 70, tout en falsetto. Longue de 14 minutes, la chanson a fait la joie des DJ.

    Des paroles de Unisex, parue sur son album Love (1971), à celles de Cruising Bar (1992) lors d’une tentative de comeback (dont les paroles font clairement réféences à la drague gaie : «J’ai voulu revoir ce bar un peu barbare/A Manhattan, le long des docks/Derrière les hangars et les comptoirs/Des halles de New York »), Juvet aura assumé son orientation sexuelle en chanson comme en interview. «On me traitait de ‘tapette’, je le vivais très mal, mais au lieu de rentrer dans le rang, j’en rajoutais. J’avais besoin de montrer que j’existais», confiait le chanteur, en 2016, au magazine Gala.

    Patrick Juvet, avec son look parfois androgyne, son maquillage appuyé et sa voix haut perchée, s’est inscrit dans la lignée de chanteurs qui ont fait évoluer l’image ultra-virile des chanteurs de charme.

    «C’est très triste, a déclaré Amanda Lear, qui le connaissait bien. Nous avons pratiquement débuté ensemble au début de la période disco. Je me souviens d’un duo en jumelles pour les Carpentier (show TV de variété célèbre des années 1960 à 1980) sur la chanson des Demoiselles de Rochefort».

    «Ça avait fait jaser à l’époque car il assumait le fait d’être efféminé, avec les cheveux longs et très maquillé comme Bowie», poursuit-elle.

    Amanda Lear insiste sur le fait qu’il «était prisonnier de ses tubes de l’époque». «Il était obligé de chanter I Love America et Où sont les femmes ?. On ne lui demandait rien d’autre alors qu’il avait enregistré plein d’autres chansons. Il en était très frustré. Il n’était pas très heureux. Il s’était retiré en Espagne car la France le boudait un peu. Il vivait à Barcelone. On s’est vus la dernière fois là-bas. Il ne buvait plus.»

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité