Samedi, 1 octobre 2022
• • •
    Publicité

    Cabaret Tangente, la Grande Messe

    En 2020, Tangente devait fêter en grand ces 40 ans d’existence. La covid aura eu raison de ce projet. En 2021, la covid, toujours présente, n’a pas permis de sortir du tiroir ce projet. Mais, pour ne pas rester sur une note amère, c’est à travers le spectacle Cabaret Tangente que l’on fêtera l’institution. Tangente, depuis 1980, a été un incubateur de nouveaux et nouvelles chorégraphes de la danse contemporaine avec un désir d’aller de plus en plus vers l’expérimental et l’interdisciplinaire.


    Interdisciplinaire ? Le Cabaret Tangente en est l’illustration parfaite, puisque se retrouveront ensemble sur scène des danseur·ses contemporaines et des artistes du néoburlesque. En entrevue, la commissaire et responsable de la programmation à Tangente, Laurane Van Branteghem, et Hannah Postel, productrice et artiste burlesque insistent pour que nous parlions de néoburlesque et non plus de burlesque. « Tout le monde connaît le burlesque, il a effectivement de l’humour, de la dérision et aussi une certaine forme de nudité avec les effeuilleuses, explique Hannah Postel, alors que le néoburlesque s’est développé avec une nouvelle génération de performeurs et de performeuses qui ajoutent une dimension plus politique dans leur travail et appréhendent la sensualité que peuvent dégager des corps semi-nus moins axée sur la parodie ».
     
    Politique, puisque le néoburlesque s’intéresse à la représentation de la diversité avec une vision féministe, c’est-à-dire revendiquant l’exposition de corps différents aussi bien dans leur forme que dans leur genre. Politique aussi car, à travers les numéros présentés, on retrouve les préoccupations qui traversent nos époques.


    « Comme nous ne pouvions souligner que nous le voulions, le 40e anniversaire de Tangente, nous avons opté pour cette formule cabaret, précise Laurane Van Branteghem. Nous avons eu l’idée de jumeler un ou une performeur·se néoburlesque avec un ou une chorégraphe contemporaine pour créer des numéros où les deux disciplines se conjuguent dans un spectacle total, ce qui demande donc de travailler aussi avec des éclairagistes, des scénographes et des DJ afin d’offrir une soirée festive ».


    Selon ces deux femmes qui sont derrière le projet qui se déroulera du 15 au 18 juin prochain, les duos sont aujourd’hui formés et chacun d’entre eux travaillent actuellement à la création d’un numéro d’un nouveau genre. « La chimie fonctionne très bien même si les artistes proviennent de deux mondes différents, précise Hannah Postel, qui sont ravis du décloisonnement, de la rencontre avec des univers auxquels ils ne sont pas habitués et d’aller dans des directions qui soutiennent en même temps la danse contemporaine et le néoburlesque ».


    Bien sûr, on ne peut s’empêcher d’aborder la question du corps qui se dénude sur scène et de se demander si ce n’est pas encore une fois une réification du corps comme objet sexuel. Mais, pour la commissaire du projet, c’est le contraire. « Il y a dans cette forme d’expression pour les artistes la possibilité de créer un alter ego, mais qui est aussi soi-même, et comme on s’éloigne des corps tels que souvent représentés dans la nudité – femmes extrêmement minces, hommes hyper musclés – on se retrouve dans une autre dimension qui n’est plus celle du désir formaté, mais bien dans une recherche d’être en relation avec soi-même et les autres, dans le jeu, le plaisir, la fête ».
     
    C’est pour cela que les huit numéros imaginés par quatorze artistes se termineront par une soirée dansante queer-friendly. Et le public est convié à s’habiller comme il le souhaite. Les talons hauts, les paillettes, le latex et autres seront les bienvenus. Une belle façon de célébrer la diversité, mais aussi notre singularité, avec les autres lors de cette Grande messe, le titre de cette soirée.


    INFOS | Cabaret Tangente – La grande messe
    ÉDIFICE WILDER – Espace danse / 15, 16, 17, 18 juin à 20h30 / tangentedanse.ca 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité