Lundi, 27 mai 2024
• • •
    Publicité

    Le meurtre cruel de Brianna Ghey, une jeune femme transgenre, émeut le Royaume-Uni

    Brianna Ghey, une jeune femme transgenre de 16 ans a été retrouvée morte dans un parc en Angleterre. Bien que l’on ne puisse pas à ce stade de l’enquête conclure à un meurtre transgenre, de nombreuses ONG sont inquiètes au sujet de la recrudescence des actes transphobes au Royaume-Uni.

    C’est une triste découverte qui a été faite samedi au Culcheth Linear park en Angleterre. Le corps sans vie de Brianna Ghey a été retrouvé en plein après-midi. Au micro de la BBC, le chef de la police Mike Evans a annoncé que plusieurs pistes étaient explorées pour le moment et que « pour l’instant, il n’y a pas de preuves pouvant suggérer qu’il s’agisse d’un crime de haine ». 

    La famille de la jeune fille a réagi à son décès dans un communiqué : « Brianna était une fille, une petite-fille et une petite sœur très aimée. C’était un personnage plus grand que nature qui laisserait une impression durable sur tous ceux qui la rencontraient. Brianna était belle, pleine d’esprit et hilarante. Brianna était forte, intrépide et unique en son genre. »

    Selon un proche de Brianna, celle-ci aurait fait l’objet de harcèlement. Aussi, de nombreuses zones d’ombres restent à éclaircir puisque la jeune femme avait annoncé sur Tiktok avoir été « exclue » de son école.

    Pour l’heure, deux suspects, tous deux agés de 15 ans, ont été arrêtés par le police.

    Un nombre d’attaques transphobes en forte augmentation
    En 2021, 2 630 attaques transphobes ont été répertoriés par la police, soit une augmentation de 16%. Ce chiffre est largement sous-estimé puisque 88% des personnes transphobes ne reportent pas auprès des autorités les agressions dont elles font l’objet selon l’étude de Stop Hate UK.

    Dans un article de Dazed, Shon Faye, auteur de The Transgender Issuea souligné le climat transphobe qui régnait au Royaume-Uni et particulièrement dans les écoles. En effet, il y a un mois, le gouvernement britannique a été accusé de transphobie. En cause, le blocage d’une loi pourtant adoptée en Écosse, visant à faciliter l’auto-identification des personnes transgenres, sans avoir besoin de diagnostic médical. Shon Faye souligne que pour cette raison, Brianna Ghey sera mégenrée sur son acte de décès. 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité