Mercredi, 12 juin 2024
• • •
    Publicité

    La Queer Palm de Cannes remise au film Trois km jusqu’à la fin du monde

    C’est le film d’Emanuel Parvu qui a remporté vendredi la Queer Palm à Cannes. Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde, qui était également en lice pour la Palme d’or, a reçu vendredi soir la Queer palm, prix alternatif récompensant chaque année à Cannes un long-métrage abordant les questions LGBTQI+. Le court métrage las Novias del Sur de l’Espagnole Elena Lopez Riera sur des femmes parlant de leur mariage, de leur rapport intime à la sexualité a aussi été récompensé.  

    Trois kilomètres jusqu’à la fin du monde du Roumain Emanuel Parvu montre les ravages de l’homophobie dans un pays où seule la beauté de la nature soulage du poids des traditions. Adi, 17 ans, passe l’été dans son village natal niché dans le delta du Danube. Un soir, il est violemment agressé dans la rue. Le lendemain, son monde est entièrement bouleversé, ses parents ne le regardant plus comme avant et l’apparente quiétude du village commence à se fissurer.

    Dans ce drame, «j’ai voulu incarner la société roumaine donc nous avons l’église avec le prêtre, la loi avec le policier et la petite société avec la famille. Je voulais que la mère incarne la société au sens large et le père la sphère de la famille», a indiqué le réalisateur Roumain Emanuel Parvu, également acteur.

    Rappelons que le jury de la Queer Palm devait départager 18 long-métrages toutes sections confondues.

    Pami les autres récompenses, d’autres films queer ont reçu les honneurs:

    • Dans le palmarès de la sélection officielle du Festival de Cannes, le Prix du jury a été remis à Emilia Pérez, de Jacques Audiard. Les trois actrices de ce films — Selena Gomez, Karla Sofía Gascón, Zoe Saldaña — ont collectivement reçues le Prix d’interprétation féminine.

    • Dans le cadre de la Semaine de la critique, le Prix Fondation Louis-Roederer de la révélation a été attribué au Brésilien Ricardo Teodoro, pour son interprétation dans Baby, de Marcelo Caetano. 

    • Le Prix de la citoyenneté a été attribué à l’unanimité à Bird, d’Andrea Arnold, déjà lauréate cette année du Carrosse d’or. Le jury a loué « un geste cinématographique porté par une poésie, un humanisme, dans une énergie punk qui élève les êtres à la beauté et l’amour de l’autre. Bird est un film porté par la grâce de sa réalisatrice et de ses acteurs ».

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité