Mercredi, 24 avril 2024
• • •
    Publicité

    Naked Justice Beginnings, no 3

    Un récit de Patrick Fillion illustré par Jacob Mott. L’action, relativement complexe, débute en Norvège, en 1958, et met en scène Thom, un séduisant officier, qui se remet difficilement des épreuves de  la Seconde Guerre mondiale où, suite à de graves blessures, il fut amputé de ses deux jambes.

    Quel est le lien avec Naked Justice? Le père de Thom est un supervilain aux pouvoirs mystérieux qui cherche désespérément un moyen de lui rendre ses membres. Pour ce faire, il met en place un plan diabolique visant notre héros ainsi que ses compagnons d’armes.

    Une aventure rocambolesque et épique qui met en scène une fée clochette bien membrée, portant le nom de Horsefly, des gardes britanniques montés au quart de tour, des démons, une incursion dans le domaine des rêves et des cauchemars, le retour des fascinants Ani-Males et une fouille rectale dont dépend le sort de l’humanité!

    Des aventures trépidantes et excitantes, parsemées de toute une série de clins d’œil à la culture pop, qui se termine à Montréal au cœur de l’archidiocèse. Les dessins sont superbes, mais surtout, le scénario splendidement bien ficelé. On ne peut qu’espérer une suite!

    Disponible en format imprimé et électrique chez www.classcomics.com

    Naked Justice Beginnings, no 3 / Patrick Fillion et Jacob Mott. Coquitlam, BC : Class Comics, 2014. 37p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité