Jeudi, 16 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Un party rassemblant 2 000 hommes sans masques interrompu par la police de Rio de Janeiro

    Plusieurs partys organisés à Rio de Janeiro pour souligner la fin de l’année 2020 ont été interrompu par la police parce qu’ils violaient les règles sanitaires relatives au Covid-19.  Un de ces partys rassemblait plus de 2 000 hommes qui ne portaient pas de masque et ne respectaient pas plus les 2 mètres de distance.

    Alors que les cas de Covid progressent en flêche à Rio, une grande fête du circuit gai des partys, la Festa Revolution a eu lieu mardi 29 décembre au Faro Beach Club.

    Environ 2 000 personnes étaient entassées sur la piste de danse et faisaient la fête sans masque lorsque la police a fait irruption pour arrêter l’événement, après avoir reçu des plaintes de gais choqués selon lesquelles l’événement violait les règles sanitaires relatives au Covid-19.

    Les organisateurs avaient déclaré que tous les protocoles de sécurité contre les coronavirus seraient suivis lorsqu’ils ont annoncé l’événement, mais ce n’était pas le cas. Aucun des participants ne portait de masque sur les photos et vidéos prises de l’événement.

    Certains membres de la communauté LGBT ont été choqués par l’événement, l’un d’eux partageant une vidéo des milliers de fêtards sur Twitter et écrivant: « Mon Dieu! Regardez la Coronafest qui se passe EN CE MOMENT à Rio! Personne ne fera rien? ».

    La mairie de Rio a déclaré que l’événement n’avait pas été autorisé et qu’il avait enfreint les règles dans la mesure où la distanciation sociale n’a pas été mise en œuvre et les masques n’ont pas été utilisés.

    Un autre party gai non autorisé, au même endroit, a déjà dû être interrompu en novembre dernier, et le Faro Beach Club risque de perdre de sa licence d’exploitation suite à cette récidive.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité