Samedi, 27 novembre 2021
• • •
    Publicité

    Combattre les discriminations et veiller à la santé sexuelle des hommes

    Colloque de MIELS-Québec

    N’eut été de la pandémie du coronavirus, ce colloque de MIELS-Québec aurait été accessible en «présentiel» comme l’on dit maintenant. À la place, l’organisme VIH-sida de la Vieille capitale optera pour un colloque virtuel intitulé «À la croisée des identités, Coup d’œil sur la santé sexuelle des hommes gais ou bis HARSAH». Cette rencontre virtuelle gratuite ouverte à tous et à toutes, aura lieu sur Zoom, les 17 et 18 février, de 8h30 à 12h.

    Cette année, le colloque de MIELS-Québec aura pour objectif de mettre en lumière les différents savoirs sur la santé sexuelle des hommes gbHARSAH, mais aussi d’explorer les impacts que peuvent avoir les différents systèmes d’oppression sur ceux-ci. Concept né du mouvement Black feminist, l’intersectionnalité nous permet de penser aux interactions entre les différentes formes d’identités et de dominations chez un même individu.

    En ce sens, ce concept nous permet de mesurer l’impact des multiples discriminations et privilèges qu’un individu peut vivre en fonction de son genre, sa classe sociale, sa nationalité, son orientation sexuelle, son statut migratoire, etc. Une seule personne peut donc vivre différentes oppressions et privilèges, et ce, selon les différents embranchements de l’identité de cette même personne. Par exemple, un homme à la peau noire a des privilèges liés à son sexe (homme), mais vit également des inégalités en raison de la couleur de sa peau (racisme).

    Plusieurs de ces inégalités peuvent prendre source des différents systèmes d’oppression mis en place dans notre société, notamment l’homophobie, l’hétérosexisme, la transphobie, le racisme, etc. MIELS-Québec a donc choisi le thème de l’intersectionnalité, puisque les inégalités pouvant être vécues par les membres de la communauté GBT2Q+ peuvent avoir des impacts sur la santé mentale, sexuelle et même sur les droits, les politiques et l’accès à l’utilisation de services des personnes touchées. En ce sens, ce thème est en plein cœur de la lutte contre les discriminations vécues par la communauté GBT2Q+.

    Par la lorgnette de l’intersectionnalité, le colloque se penchera sur la santé sexuelle des hommes GBT2Q+, et plus particulièrement les questions suivantes :

    • l’âgisme dans la communauté GBT2Q+ ;
    • la masculinité toxique ;
    • estime de soi et image de soi dans la communauté ;
    • deux témoignages de personnes vivant avec le VIH, dont une personne autochtone ;
    • racisme systémique vécue par les minorités sexuelles ;
    • violence conjugale chez les hommes gai.


    INFOS | Camille Thibault au 418-649-1720 # 205 ou encore à [email protected]

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité