Jeudi, 16 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Des militants conspirationnistes de QAnon soutiennent que les vaccins rendent gai

    Les militants de la mouvance conspirationniste QAnon ajoutent à leurs théories du complot sans fondement l’idée que les personnes recevant des vaccins contre le COVID-19 «augmentent la probabilité qu’elles s’identifient comme homosexuelles ou transgenres à un stade ultérieur».

    Dans une série de tweets, le journaliste Shayan Sardarizadeh a publié des captures d’écran de la plate-forme de médias sociaux de droite Telegram, où de nombreux conspirateurs de QAnon communiquent.

    Les images publiées montrent la circulation du mythe inquiétant selon lequel les personnes LGBT ne sont pas nées ainsi, mais ont été déterminées dans leur orientation sexuelle par la vaccination.

    «J’ai de nombreux amis homosexuels qui ont dit qu’ils savaient qu’ils étaient différents DEPUIS QU’ILS ÉTAIENT PETITS», peut-on lire dans l’une des diatribes reprises. «Quel est votre premier souvenir? 4 ans? Vous avez déjà reçu 50 vaccins à ce moment-là. Vraiment, si c’était génétique, alors le taux devrait diminuer, mais il augmente, ce qui indique que quelque chose dans leur environnement le pousse dans cette direction». 

    Sur un autre compte QAnon, on peut lire:

    «C’est pourquoi nous avons une confusion entre les sexes chez nos jeunes. Faites des recherches sur la manière dont ils introduisent des hormones et modifient l’ADN avec leurs vaccins». 

    Les miltiants de QAnon rejoignent une récente sortie du religieux iranien Abbas Tabrizian, qui a affirmé que les vaccins transforment les gens en «homosexuels» ou encore celle d’un rabin ultra-orthodoxe israélien qui afirmait la même chose. 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité