Jeudi, 2 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    The Pink Triangles

    James Somerton présente une vidéo de 75 minutes consacrée au traitement des hommes gais en Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Il débute le documentaire en mettant l’accent sur un contexte d’ouverture extrême qui s’était alors progressivement mis en place, que ce soit culturellement, socialement ou politiquement au regard de l’homosexualité.

    Il poursuit ensuite son parcours en présentant la rupture rapide et tragique qui s’est installée où les législations criminalisant les relations entre hommes ont rapidement été renforcées pour éventuellement pouvoir s’appliquer à ne serait-ce qu’un regard échangé. Il évoque également la paranoïa de l’entourage d’Hitler entourant les soupçons d’une présence homosexuelle dans leurs rangs.

    Une portion importante du reportage se penche évidemment sur les camps de la mort eux-mêmes et sur les conditions atroces, de même que les expérimentations médicales (lire tortures), qui étaient infligées à ceux qui arboraient un triangle rose (symbole imposé aux hommes gais, équivalent à l’étoile jaune de David associés aux Juifs). Règle générale, les porteurs du triangle rose subissaient les traitements les plus atroces.

    Finalement, la vidéo aborde cette fin de la guerre qui a signifié le retour de la liberté pour tous les prisonniers à l’exception des ceux catégorisés «déviants» (homosexuels) qui, au mieux, ont dû cacher la souffrance vécue dans les camps ou subir le jugement populaire ou, au pire, être simplement transférés en prison puisque le paragraphe 175 du Code pénal allemand, criminalisant l’homosexualité, demeure en vigueur jusqu’en 1994. Il se conclut par le mouvement ayant amené la mise en place récente de monuments à la mémoire des personnes homosexuelles persécutées par le régime nazi Un reportage aux images brutales, mais qui constitue une excellente synthèse des enjeux et des drames de cette période.

    INFOS | youtube.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité
    Publicité