Samedi, 22 janvier 2022
• • •
    Publicité

    Clin d’œil à Bernadette dans le cadre de la JVL 2021

    C’est à Dakar qu’elle a amorcé son incursion dans le militantisme LGBT auprès de l’organisation Aides Sénégal. « Je ne connaissais pas d’organisation LGBT dans mon pays, car tout le monde se cachait. On ne veut pas que la société et nos familles le sachent, c’est passible de cinq ans de prison », souligne Bernadette qui, malgré les risques, n’a pas hésité à devenir porte-parole des revendications lesbiennes, une population invisible.

    Dans le cadre de la Journée de visibilité lesbienne (JVL) 2021, le Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ) vous présente les portraits de 30 femmes LGBTQ+ provenant des 17 régions administratives du Québec. Tout au long du mois de mai, jusqu’au lancement du zine en juin, nous vous invitons à les découvrir dans Fugues.

    À noter que cette publication constitue un extrait d’un texte plus long, à paraitre en juin dans le zine Portraits JVL 2021 des éditions saphiques du RLQ.

    Pour plus d’informations, visitez :

    Site web du RLQ : rlq-qln.ca/jvl
    Page Facebook de la JVL : 
    facebook.com/JVL.visibilite
    Page Facebook du RLQ : 
    facebook.com/RLQQLN

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité