Mardi, 28 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Une chaîne russe de supermarchés retire une pub pro-LGBT

    Une chaîne de supermarchés russes, Vkusvill, a présenté ses excuses et retiré une publicité montrant un couple de femmes qui avait suscité l’indignation de conservateurs sur les réseaux sociaux, dans un pays où l’homophobie reste présente.

    L’enseigne avait publié jeudi un article promotionnel montrant des familles partageant leurs «secrets du bonheur». L’une d’entre elles se composait d’une mère, ses deux filles et la «fiancée» d’une de ses filles, selon un texte publié sous la photographie. L’entreprise a finalement supprimé dimanche l’article de son site et l’a remplacé par un message regrettant une «erreur» et un «manque de professionnalisme».

    Cet article «a blessé profondément un grand nombre de nos consommateurs, de nos employés, de nos partenaires et de nos fournisseurs», a affirmé la société, précisant que son objectif est de vendre «des bons produits frais» et pas de publier des textes «qui reflètent des positionnements politiques ou sociétaux». «Nous ne souhaitons d’aucune manière devenir une source de division et de haine», a poursuivi Vkusvill dans ce communiqué signé par son fondateur, Andreï Krivenko.

    Avant ce volte-face, le responsable des contenus de l’entreprise, Roman Poliakov, avait affirmé que la publicité correspondait aux «valeurs de diversité» de Vkusvill. «Ces familles existent aussi, elles vont aussi dans nos magasins», avait-il affirmé vendredi au site d’opposition MBKh Media, ajoutant que sa direction avait même réagi «positivement à l’idée».

    Fondés en 2009, les supermarchés Vkusvill connaissent un succès grandissant en Russie avec des produits présentés comme meilleurs pour la santé et vendus dans des emballages sans marketing agressif.

    La publicité en question a notamment été critiquée par le député Vitali Milonov, connu pour son soutien à la désormais célèbre loi contre la «propagande homosexuelle visant les mineurs», adoptée en 2013. Pour respecter cette loi, Vkusvill avait publié un avertissement au début de son article promotionnel en indiquant qu’il s’adressait aux plus de 18 ans. Après avoir qualifié cette publicité d’«immonde» sur le réseau social russe Vkontakte, Vitali Milonov a salué dimanche les excuses de l’entreprise. 

    En Russie, les violences visant les homosexuels sont fréquentes et alimentées par les conservateurs et les milieux religieux.

    Rédaction avec AFP

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité