Mercredi, 22 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Troye Sivan questionne le rapport au corps ambigu des hommes gais

    Dans le clip de son nouveau simple STUD, Troye Sivan balance entre son désir pour les corps musclés et son envie d’en posséder un.

    Pectoraux bien gonflés, abdominaux et autres muscles saillants. Les hommes qui égayent le clip de STUD sont de véritables apollons qui s’entraînent tractions, lever d’haltères et coups de poing vigoureux contre un sac…

    Avec envie et lucidité, le chanteur observe ces corps sculptés. «Qu’est-ce que ça fait d’être si grand, si fort et si musclé ?», demande le chanteur ouvertement gai à qui veut l’écouter. On le comprend! À une époque où les réseaux sociaux, les applications, le porno et les médias regorgent de corps idéalisés, il est bien compréhensible qu’il ne puisse s’empêcher de les désirer.

    «Je cherche ce que je ne suis pas», chante le chanteur, qui avoue dans les paroles rechercher l’approbation de ces hommes musclés. «Laisse-moi juste croire que tu aimes ce que tu vois.» 

    À n’en pas douter, plusieurs se reconnaîtront dans les interrogations de Troye Sivan.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité
    Publicité