Dimanche, 25 septembre 2022
• • •
    Publicité

    Le Centre de design de l’UQAM présente l’expo Pier Luigi Nervi: maître concepteur / bâtisseur

    Avec la réouverture du Centre de design à compter du 24 janvier, il est de nouveau possible de voir l’exposition sur Pier Luigi Nervi, l’une des figures majeures de l’ingénierie et de l’architecture au XXe siècle.

    Œuvrant à l’intersection des arts et de la science de la construction, Nervi a été décrit par l’historien de l’art, Nikolaus Pevsner, comme « le plus brillant artiste du béton armé de notre temps ». Ses œuvres architecturales construites à travers le monde s’inscrivent dans une période glorieuse pour l’architecture structurelle et constituent un symbole du succès de l’ingénierie italienne au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Nervi a participé à la réalisation d’édifices iconiques comme le Petit palais des sports à Rome (1958), le Palais du Travail à Turin (1960) et la tour Pirelli à Milan (1960), conçue avec l’architecte Gio Ponti. Une autre de ses réalisations majeures, qui relie directement l’ingénieur avec Montréal, est la tour de la place Victoria (1964), qu’il conçoit en collaboration avec l’architecte Luigi Moretti.

    Une exposition en deux volets
    Intitulée Pier Luigi Nervi : maître concepteur / bâtisseur, le Centre de design propose une présentation en deux volets. Le premier volet est une version itinérante, allégée et adaptée de l’exposition Pier Luigi Nervi : Architecture as Challenge, commissariée par Cristiana Chiorino et présentée pour la première fois à Bruxelles en 2010. L’exposition examine la longue carrière de l’ingénieur, du début des années 1920 jusqu’à la fin des années 1970. Elle marque l’aboutissement d’un projet de recherche multidimensionnel qui réunira une vaste équipe de chercheurs dans le but de retracer l’héritage varié de l’œuvre de Nervi. Le résultat est une fresque historique complexe dans laquelle les techniques de construction révolutionnaires de Nervi sont étroitement liées à l’Italie de l’après-guerre et au développement social et politique international, couplé à une exploration des riches relations culturelles et scientifiques dans lesquelles Nervi évolue.

    Le second volet de l’exposition est une présentation conçue et réalisée par Carlo Carbone et Réjean Legault, professeurs à l’École de design de l’UQAM. Intitulé Sistema Nervi, ce volet local présente cinq projets expérimentaux méconnus réalisés à l’aide des trois éléments constitutifs du système de production de Nervi : le matériau, le moule et la répétition. La combinaison de ces éléments mènera à l’invention d’un matériau composite : le ferrociment. L’usage de ce matériau se déclinera de plusieurs façons, dont celle qui mène au développement du tavellone – un coffrage perdu de forme rhomboïdale – qui demeure sans aucun doute la contribution la plus significative de Nervi à la culture constructive du béton armé. La présentation, qui est fondée sur la documentation graphique et photographique, l’analyse et la représentation en maquette de cinq projets de Nervi, témoigne de son approche atypique de la conception dans la production de l’environnement bâti.

    Centre de design de l’UQAM
    1440, rue Sanguinet. Montréal, Métro Berri-UQAM

    Lundi – dimanche, 12 h – 18 h Entrée libre

    [email protected]
    centrededesign.com

    Facebook

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité