Samedi, 26 novembre 2022
• • •
    Publicité

    Les couples gais gèreraient mieux le stress que les hétérosexuels

    Selon une nouvelle étude, les couples mariés de même sexe font souvent face au stress de manière plus saine et plus collaborative que les couples mariés de sexe différent. Les chercheurs suggèrent que cela est peut-être dû au fait que les couples homosexuels sont confrontés à des problèmes particuliers, notamment la stigmatisation, et qu’ils reçoivent souvent moins de soutien de la part de la famille et des institutions traditionnelles que les couples hétérosexuels.

    Pour parvenir à ces conclusions, des sociologues de l’université du Texas à Austin ont analysé les réponses d’une enquête menée auprès de 419 couples d’âge moyen vivant dans le Massachusetts, qu’ils soient de même sexe ou de sexe différent. Les scientifiques Yiwen Wang et Debra Umberson ont étudié leurs relations en termes d’adaptation dyadique, c’est-à-dire les processus par lesquels les couples gèrent ensemble le stress en résolvant ensemble les problèmes, en communiquant leur empathie, en exprimant leur solidarité et en répartissant leurs responsabilités.

    Ils ont également mesuré ce que l’on appelle le dyadique négatif, soit le cas dans lequel un conjoint réagit de manière ambivalente, voire hostile, au stress de l’autre. Concernant ce dernier critère, l’étude Dyadic coping and marital quality in same-sex and different-sex marriages, publié le prestigieux Journal of Social and Personal Relationships, note que les femmes sont généralement plus engagées et plus impulsives que les hommes dans les relations hétérosexuelles. Toutefois, dans les mariages de même sexe, les hommes et les femmes sont plus susceptibles de travailler ensemble pour faire face au stress, par rapport à leurs homologues dans les mariages de sexe différent.

    « Alors que les femmes mariées à des femmes reçoivent le soutien le plus positif de leur partenaire pour faire face au stress, les femmes mariées à des hommes reçoivent le soutien dyadique le plus négatif. Contrairement aux hommes et aux femmes mariés à des personnes de même sexe, les hommes et les femmes mariés à des personnes de sexe différent sont moins susceptibles de se serrer les coudes pour faire face au stress ensemble » peut-on lire dans le rapport d’étude. En outre, la qualité conjugale des mariages entre personnes gays serait légèrement supérieure à celle des mariages entre personnes de même sexe, comme le laissaient entendre des recherches antérieures.

    Mieux gérer le stress pour faire durer le mariage
    Les chercheurs expliquent que les relations homosexuelles n’ont pas fait l’objet d’autant de recherches depuis des années et la compréhension de la dynamique de ces relations pourrait présenter de réels avantages pour tous les couples confrontés à des problèmes. « Nos résultats soulignent également l’importance de l’adaptation en tant que couple pour la qualité du mariage dans différents contextes relationnels, ce qui peut être une voie par laquelle les couples travaillent ensemble pour renforcer leur bien-être sur le long terme » a ajouté le docteur Yiwen Wang.

    INFOS | Dyadic coping and marital quality in same-sex and different-sex marriages

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité