Vendredi, 21 juin 2024
• • •
    Publicité

    D’autres appuis politique à Interligne pour faire pression sur le gouvernement Legault

    Ensemble Montréal joint sa voix à ceux qui, comme le Parti libéral du Québec et Québec solidaire, demandent au gouvernement du Québec d’octroyer le financement nécessaire (300 000 $) à Interligne afin de lui permettre d’exercer sa mission et, surtout, de maintenir sa ligne de nuit. Par conséquent, les élu.es d’Ensemble Montréal réclament que l’administration de Projet Montréal fasse pression auprès du gouvernement Legault.

    « Montréal est depuis longtemps une ville inclusive et fière de compter sur des communautés LGBTQ+ dynamiques. La fermeture de la ligne de nuit offerte par Interligne est une attaque frontale à nos communautés. Il s’agit d’un service essentiel, qui sauve des vies. Sachant que l’administration a l’inclusion à cœur, il est impensable qu’elle n’exige pas publiquement du gouvernement Legault de remédier à la situation », déplore le conseiller de ville du district de Tétreaultville, Julien Hénault-Ratelle.

    Cette ligne de nuit est essentielle aux personnes vulnérables de Montréal. Depuis 2016, grâce aux importants efforts de l’ancienne administration municipale, cette ligne reçoit une partie de son financement de la part de la Ville de Montréal. L’organisme répond chaque année à plus de 30 000 appels, dont le tiers la nuit. La conséquence directe de cette fermeture est simple : c’est plus de 10 000 appels de personnes qui se retrouveront sans ressource adaptée à des moments où un soutien psychologique et une intervention de crise pourraient être nécessaires.

    Devant ces enjeux, les élu.es formant l’Opposition officielle demandent à l’administration Plante de se prononcer publiquement en soutien à Interligne afin que le conseil municipal parle d’une seule voix.

    Sachant que les membres des communautés LGBTQ+ sont particulièrement vulnérables face à la détresse psychologique et sont confrontés à d’importants enjeux et défis, comme de la discrimination, il est urgent de s’unir pour assurer la pérennité de cet important service.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité