Samedi, 22 juin 2024
• • •
    Publicité

    Sept jours sans nuit

    Histoire d’oublier une vie amoureuse qu’il juge fade et sans relief, Samuel se perd dans les méandres de Pornhub, où son regard est bien vite accroché par le corps en sueur de Brian Winter. La filmographie de celui-ci est réduite et il semble même avoir quitté le métier, ce qui attise d’autant plus sa curiosité : qui est-il et comment le retrouver ? La réponse à ses questions se trouve au détour de vidéos sur les salamandres !

    C’est en effet aux hasards d’errements sur le Web qu’il réalise que Brian n’est nul autre que Josh Summer, le fier animateur d’une chaine YouTube portant sur les axolotls, de petites salamandres originaires du Mexique. Le visionnement des vidéos ravive son intérêt puisque, au-delà de la plastique de Brian, il découvre l’irrésistible candeur de Josh. Un contact s’établit entre les deux hommes et, contre toute attente, une complicité se noue qui mène Samuel sur les rives d’Anchorage, en Alaska, où réside l’ex-acteur.

    Un certain mystère plane d’ailleurs devant ce choix étrange que celui de s’établir ainsi au milieu de nulle part : est-ce pour s’y perdre ou pour s’y retrouver ? L’inquiétude est également à son paroxysme puisqu’il peut être périlleux de passer du virtuel au présentiel : la réalité sera-t-elle à la hauteur de la fiction ? Une fois dérobé de son voile de mystère, Josh pourra-t-il maintenir l’intérêt qu’il suscite chez Samuel ? Il faut d’ailleurs prendre garde à ses rêves puisqu’ils peuvent devenir réalité : le pire scénario ne serait-il pas un amour partagé avec un homme qui réside à l’autre bout de la planète ? Après Un panda dans l’escalier et Je veux te voir nu, publiés en 2001 et 2002, Christophe Austruy propose une rencontre improbable entre deux hommes qui, chacun à leur manière, s’abritent derrière une image soigneusement mise en scène.

    Une écriture pénétrante où s’abattent progressivement les masques et où chacun est confronté à ses propres impostures. Le roman s’accompagne d’une nouvelle, L’éclaircie, qui, sans vouloir trop divulgâcher, apporte certaines réponses au précédent récit.

    INFOS | Sept jours sans nuit, suivi de L’éclaircie / Christophe Austruy. Paris : L’Harmattan, 2023, 238 p. (coll. Écritures)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité