Mercredi, 17 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Un adolescent arrêté à New York pour le meurtre d’O’Shae Sibley, un danseur noir et gai

    Un New-Yorkais de 17 ans a été arrêté et est poursuivi pour le meurtre raciste et homophobe de O’Shae Sibley, ont annoncé samedi 5 août le maire et la police.

    O’Shae Sibley, 28 ans, a été poignardé à mort d’un unique coup de couteau en pleine poitrine le 29 juillet dans une station-service de Brooklyn. Depuis, cet homicide volontaire présumé provoque une vive émotion dans les communautés afro-américaine et LGBTQ+ de la mégapole.

    Lors d’une conférence de presse sur les lieux du drame, le maire de New York, Eric Adams, et un chef de la police municipale (NYPD), Joe Kenny, ont annoncé des poursuites pour « crime motivé par la haine » contre l’adolescent, qui s’est rendu vendredi soir.

    L’essentiel du drame a été filmé par des caméras de la station-service où il s’est produit.

    Samedi dernier, O’Shea Sibley et d’autres hommes, que l’on voit en short et torse nu sur ces images, diffusées à la télévision, s’arrêtent en voiture à cette station-service de Brooklyn.

    « Alors qu’ils attendaient pour faire le plein de leur véhicule, M. Sibley et son groupe ont commencé à danser sur de la musique de leur autoradio », a relaté l’officier Kenny. À ce moment-là, une « violente dispute » éclate avec d’autres jeunes. « Le groupe a commencé à crier sur M. Sibley et ses amis, à le dénigrer et à lui lancer des insultes homophobes », a déclaré le policier.

    Les agresseurs présumés « ont aussi eu des propos hostiles aux Noirs, exigeant qu’ils cessent tout simplement de danser ».

    L’intercation a duré quatre minutes jusqu’à ce que M. Sibley soit « poignardé une seule fois » à la poitrine, provoquant sa mort une heure plus tard à l’hôpital, selon le récit de M. Kenny. O’Shea Sibley est connu à New York comme danseur professionnel, notamment de voguing.

    Otis Pena, son meilleur ami présent lors des faits, déclare sur Facebook : « Ils ont exprimé de la haine envers nous simplement parce qu’on est gais ! Ils criaient qu’ils étaient musulmans et qu’ils ne nous aimaient pas ! Alors qu’on faisait innocemment notre plein d’essence, ils ont poignardé l’un des nôtres ! »

    Avant ce tragique évènement, O’Shae Sibley était surtout connu pour sa carrière de danseur hors-pair. Arrivé à New-York en 2019, le danseur de 28 ans alliait à merveille son art et son engagement dans la communauté noire et LGBTI+. En 2021, on peut le voir dans le très beau projet de son collaborateur et ami de longue date Kemar Jewel, SOFT : A Love Letter to Black Queer Men. Un moment poignant qui met en lumière les discriminations spécifiques dont sont victimes les hommes noirs et gais, suite au meurtre de l’un deux par son père.

    Jewel, après avoir appris le décès de son ami, a confié au Daily News qu’O’Shae était très militant : « Il allait à beaucoup de marches et de manifestations. Il était toujours excité à l’idée d’être très présent lors de ces évènements, et d’utiliser son corps comme une façon de protester ». Les deux hommes se sont rencontrés très jeunes, dans le milieu de la ballroom, du voguing, et des sous-cultures afroqueer.

    Toujours dans cette volonté de donner du sens à son art, O’Shae cherchait avant tout à partager sa passion au plus grand nombre. « Il s’est souvent porté volontaire pour enseigner la danse, dans des centres de jeunes où il donnait des leçons gratuites », soutient Kemar Jewel. Ils ont collaboré à six reprises ensemble.

    En 2021, O’Shae Sibley poursuivait sa carrière de danseur en se produisant notamment dans la prestigieuse Philadelphia Dance Company, spécialisée dans la danse moderne et les danses afro-américaines. 

    Des hommages ont eu lieu depuis une semaine. La chanteuse Beyoncé et le cinéaste Spike Lee ont salué sa mémoire.

    Abonnez-vous à notre INFOLETTRE!

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité