Jeudi, 18 juillet 2024
• • •
    Publicité

    Héros de notre histoire, Pierre Salducci

    Né à Rouen (France), en 1960, Pierre Salducci (Vuillemin) s’installe au Québec en 1989. Il y séjourne durant 15 ans et devient citoyen canadien : « Le fait de vivre à Montréal, affirme-t-il, m’a rendu très militant, alors que je ne l’étais pas du temps où je vivais en France1. »

    Ce militantisme l’amène à œuvrer activement au sein de plusieurs associations gaies et dans la lutte contre le sida. Il est notamment directeur du Centre communautaire des gais et lesbiennes de Montréal (CCGLM), membre et animateur de l’Association des lesbiennes et des gais de l’Université du Québec à Montréal (ALGUQAM), et intervenant chez Action Séro Zéro (qui est devenu RÉZO). Dans le témoignage qu’il livre à Mireille Bertrand pour le recueil L’Obstacle d’une différence. Paroles de gais, réflexions et confidences, il précise : « Grâce à mon homosexualité, j’ai été amené à réfléchir très tôt à certaines notions comme les rapports majorité-minorité, l’injustice, les rapports de force et le pouvoir, le statut des minorités, etc. Je crois que ça a fait de moi un être plus conscientisé 2. »

    En parallèle à son action communautaire, c’est dans le domaine de la culture que Pierre
    Salducci se fait surtout connaître, à la fois comme attaché de presse, rédacteur, romancier, essayiste, critique littéraire, webmestre, évaluateur de scénarios de films à la SODEC et chroniqueur pour des émissions de radio et de télévision.

    Il a travaillé dans plusieurs maisons d’édition, dont XYZ et les éditions Stanké où, de 1998 à 2001, il fonde et dirige la collection L’Heure de la sortie, qui se spécialise dans la littérature gaie. Il y publie des auteurs importants comme Jean-Paul Daoust (Le Désert rose) et, en 1999, coordonne la parution d’Écrire gai, un recueil regroupant plusieurs auteurs. La même année, il réédite Derrière le sang humain en donnant le véritable nom de l’écrivain, Robert Pelchat. Dans sa Présentation, il souligne le côté « précurseur » de l’auteur et la dimension avant-gardiste du roman paru dans les années 50 3.
    Toujours dans le domaine de l’écriture, il est cofondateur du premier Festival des littératures homosexuelles, de même qu’il crée et anime les rencontres littéraires Des livres et des Hommes, permettant à plusieurs auteurs de mieux faire connaître la littérature homosexuelle actuelle. En 2003, il met sur pied l’organisme international L’Union des écrivains gais avec l’objectif de diffuser la littérature à thématique gaie. Il agit également à titre de rédacteur en chef de la-reference.info, un cybermagazine sur la littérature gaie et lesbienne.

    Toutes ces activités ne l’empêchent pas de s’adonner lui-même à l’écriture en réalisant de nombreux romans, essais, biographies et recueils de nouvelles, dont : Souvenirs inventés ; Retour sur les années d’éclipse ; Journal de l’infidèle, ou, Le présent à tout prix ; Nous tous déjà morts ; Ma vie me prend tout mon temps ; et, en 2002, Un condamné à vivre s’est échappé, un entretien avec l’écrivain Yves Navarre.

    En 2005, il retourne en Europe et ouvre son agence littéraire visant à aider des auteurs à publier leurs livres. Puis, il part s’installer à Gran Canaria (îles Canaries), une île gay friendly au large de la côte nord-ouest de l’Afrique. En plus d’agir comme rédacteur en chef du site ICI GRAN CANARIA et éditeur du guide gay local DUNAS MAP, il est à l’origine du « Dunas festival, un festival socio-culturel gay axé sur les livres et la création en général 4. »

    Enfin, il renoue avec son ancienne expérience d’enseignant en lançant le site www.coachinggay.com, un service de coaching en ligne dédié aux gais : « Mon objectif, précise-t-il, n’est pas de rendre les gens plus riches ou plus performants, mais de les rendre plus heureux et plus épanouis. C’est la dimension humaine qui m’intéresse 5. »

    C’est cette dimension et bien d’autres que l’on pourra découvrir sur ce héros de notre histoire en consultant aux Archives gaies du Québec le Fonds Pierre Salducci, comprenant des
    photographies ainsi que des documents textuels et audios.

    NOTES :
    1 Richard Chartier, « Rencontre avec Pierre Salducci », in Chronique littéraire,
    mars 2003 : www.lemarginal.com/litterature006.html (consulté le 28 mars 2022)

    2 Mireille Bertrand, « Entretien avec Pierre Salducci », in L’obstacle d’une différence,
    paroles des gais, réflexions et confidences, Montréal, Québec Amérique, 2006.

    3 Pierre Salducci, « Présentation. Le roman d’un précurseur », in Robert Pelchat,
    Derrière le sang humain, Montréal, Les Éditions internationales Alain Stanké, 1999, p. 12.

    4 http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/Pierre%20Salducci/fr-fr/
    (consulté le 29 mars 2022).

    5 Rencontre avec Pierre Salducci (coachinggay.com), le coach bien-être pour les gays : https://www.jock.life/2020/11/20/interview-pierre-salducci-site-coachinggay-com-coach-gay/ (consulté le 28 mars 2022).

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité