Jeudi, 8 Décembre 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresGarçon manqué

    Garçon manqué

    Éloïse a dix ans et est convaincue qu’il y a erreur : elle n’est pas une fille, mais bien un garçon, Éloi. Ou plutôt, un garçon prisonnier dans le corps d’une fille.

    La plupart des romans que j’ai lu sur la réalité transsexuelle sont généralement orientés vers une réalité inverse, soit une femme dans un corps d’homme : l’angle du roman ne peut donc manquer de piquer la curiosité du lecteur.

    Par ailleurs, l’auteur, Samuel Champagne, utilise une structure des plus ingénieuses pour évoquer le parcours d’Éloi. On le sait, le temps est relatif et on se souvient tous que, lorsqu’on était jeune, quelques mois semblait constituer une éternité. Le récit est donc découpé en vingt-quatre chapitres s’étalant de l’âge de 10 à 17 ans.

    Cette technique permet de marquer, avec insistance, l’urgence vécu par le jeune Éloi que ce soit dans son désir de mieux comprendre qui il est, mais également dans ses relations, souvent difficiles, avec ses amis, son frère, ses parents (en particulier, son père), le corps professoral ou médical. On est rapidement happé par un récit qui ne perd jamais de son intérêt et navigue habilement entre l’introspection, l’humour et d’autres moments très touchants.

    Une incursion inoubliable dans un univers dont on ne connait encore que trop peu de chose.  

    Garçon manqué / Samuel Champagne. Boucherville : Éditions de Mortagne, 2014. 321p. (Tabou)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Pilgrim

    Publicité