Samedi, 31 juillet 2021
• • •
    Publicité

    Bilan de Fierté Montréal Pride 2014 : On a défilé et bien célébré

    Ils sont rares les défilés qui auront été marqués par la pluie. Et celui de 2014 n’aura pas fait exception à la règle malgré une semaine souvent marquée par l’humidité. Dimanche 17 août, une centaine d’organismes et de corporations qui défilaient ont pu se réjouir de la température qui a amené son lot de spectateurs massés dès 11 onze heures du matin pour voir passer le cortège. Les organisateurs ont pu pousser un ouf de soulagement pour l’un des temps forts de la semaine de la Fierté. Le monde était au rendez-vous, les personnalités publiques aussi. 200 000 personnes ont participé à ce grand rassemblement annuel avant de se retrouver au parc Émilie-Gamelin pour le traditionnel T-Dance ou de profiter des terrasses de la rue Sainte-Catherine.

    Un défilé qui aura fait la part belle aux enfants et aux adolescents qui étaient nombreux cette année à accompagner leurs parents lors de cette belle célébration de la diversité et de l’inclusion (la première n’excluant pas l’autre). Bien sûr, on pense tout de suite au contingent de la Coalition des familles homoparentales, ou encore à la Fondation Jasmin-Roy. De nombreux enfants étaient aussi présents avec le GRIS-Montréal. Mais le nombre le plus important de jeunes se trouvaient avec les employés de la banque RBC. Des jeunes, il y en avait aussi beaucoup sur les trottoirs, la plupart avec leur famille. Comme quoi le défilé n’effraie plus autant qu’on le croit et que les familles sont plus ouvertes à la diversité. Elles ne partent plus en peur devant des drag-queens ou des gars en bobette. Et les marcheurs ont su faire preuve d’imagination pour mettre l’ambiance de fête qui convient à ce type d’événements. Entre les motards qui ont ouvert la marche, les corporations solidaires et leurs chars, et la représentation des différents organismes, le défilé, haut en couleur et en son, a encore une fois été à la hauteur d’une ville comme Montréal. Lee contingent du Conseil québécois LGBT a souligné le décès récent de l’abbé Robert Gravel, en ayant affiché son portrait sur une pancarte. L’abbé Gravel avait d’ailleurs participé à plusieurs défilés de la Fierté.

    Sa présence était confirmée depuis plusieurs semaines. Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard ouvrirait le défilé et ainsi affirmerait l’engagement de son gouvernement d’être aux côtés des minorités sexuelles. Comme l’avait fait déjà sa prédécesseure, Pauline Marois, l’année dernière. Lors du point de presse qui précédait la marche, le Premier ministre est arrivé entouré de nombreux ministres de son cabinet, dont Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Moreau, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Stéphanie Vallée, ministre de la Justice, Katleen Weill, ministre de l’Immigration et de l’Inclusion, Hélène David, ministre de la Culture et des communications, David Heurtel, ministre du Développement durable, et Francine Charbonneau, ministre responsable des Aînés et ministre de La famille. De nombreux députés de la majorité avaient tenu aussi à être présents. Du côté de l’opposition, les députées Québec solidaire, Françoise David et Manon Massé avaient tenu à marquer leur soutien avec une cause qu’elles défendent depuis longtemps. Seul Jean-François Lysée, député de Rosemont, représentait le Parti québécois (PQ) alors que la Coalition Avenir Québec (CAQ) avait dépêché François Bonnardel, Benoît Charrette, Simon Jolin-Barrette et Mario Laframboise.

    Du côté libéral, outre quelques députés du Nouveau Parti Démocratique (NPD) et du Parti Libéral du Canada (PLC), ce sont les chefs de ces deux partis qui ont attiré l’attention. Thomas J. Mulcair, Chef du NPD’ et Chef de l’Opposition officielle du Canada et Justin Trudeau, Chef du PLC). Justin Trudeau n’est pas un nouveau venu dans le défilé. Depuis plusieurs années, il participe à l’événement, mais sans avoir comme aujourd’hui le rôle du plus haut représentant d’une formation politique. Son ouverture aux minorités sexuelles n’est plus à démontrer et nous espérons qu’elle entrainera dans son sillage les députés libéraux encore réticents aux questions de genre entre autres. Et ce n’était une surprise pour personne de ne voir aucun représentant du Parti Conservateur du Canada (PCC).

    C’est au maire Denis Coderre qui est revenu l’honneur de commencer les discours. Il a rappelé sa volonté de continuer de faire de Montréal une des villes les plus ouvertes à la diversité. De nombreux élus municipaux se sont joints à Denis Coderre pour participer au défilé, dont le conseiller de la Ville et Chef de l’opposition, Richard Bergeron et de Réal Ménard, Maire de l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

    Lors du point de presse, le Premier ministre Philippe Couillard, a insisté sur la nécessité pour une société de respecter et d’intégrer la diversité quelle qu’elle soit, car : «elle était source d’enrichissement individuel et collectif». Revenant sur le travail qu’il restait à faire au Québec en matière d’intégration, il a évoqué la politique contre l’intimidation que son governement doit mettre en place l’automne prochain et qui concernera essentiellement les jeunes.

    Si la présence de nombreux ministres du nouveau gouvernement est encourageant dans l’ouverture des politiciens aux réalités des minorités sexuelles, il reste aujourd’hui que leur présence symbolique et leurs discours rassembleurs se traduisent par des gestes forts envers une communauté qui a été longtemps pour compte la laisser pour compte des programmes sociaux ou encore pour ne plus considérer les personnes trans comme des citoyens de seconde zone.

    Tous, organisateurs, participants ou encore personnalités publiques s’entendent sur la nécessité de maintenir dans les années à venir cet événement. Non seulement parce qu’il y a encore à lutter pour une complète intégration sociale des minorités sexuelles, mais pour rappeler sur la scène internationale l’engagement de tous de toutes ici en faveur des droits des minorités sexuelles dans le monde.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    PublicitéCOCQ-sida
    Publicité