Samedi, 2 juillet 2022
• • •
    Publicité

    Hymen Opéra

    Un  roman au propos plutôt singulier! Paolo Scalia, un spécialiste de grand renom des effets spéciaux, se retrouve pris au sein d’un engrenage qui l’oblige à confectionner un faux hymen pour satisfaire le besoin de respectabilité d’une famille influente du crime organisé.

    Deux clans doivent, en effet, s’unir par un mariage où le contact et la perforation de l’hymen jouent un rôle fondamental. L’image, le paraître, constitue un élément clé de cette célébration dans un milieu où, paradoxalement, règnent des pratiques, sexuelles et sociales, qui sont à des années-lumière de la blancheur et de la virginité désirées et qui nous sont d’ailleurs décrites avec précision et détails, mais sans complaisance, par l’auteur.

    Le levier utilisé pour assujettir l’artiste demeure cependant ignoré par la Mafia elle-même. En effet, alors qu’il était jeune, celui-ci a été brutalisé, sodomisé  à l’aide d’une bouteille, par l’âme dirigeante, le parrain, de la famille de la future épousée.

    L’étrange commande éveille donc une blessure ancienne, mais toujours palpitante et douloureuse chez Paolo. Cependant, celui-ci cache une carte maîtresse dans son jeu et entend bien avoir le dernier mot dans les méandres de ce théâtre de faux-semblants où il a été propulsé contre son gré.

    Une conclusion particulièrement surprenante et une vengeance que le lecteur savoure avec délectation en compagnie de ce maître des trompes l’œil. Un roman dur, cru, mais qui, étrangement, n’en demeure pas moins très sensible en explorant avec justesse les motivations, douleurs et rêves enfouis au cœur de ses protagonistes.

    Une première œuvre et une surprenante découverte!

    Hymen opéra / Gérard Soler. Montréal : Leméac, 2014. 134p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Escales parisiennes

    Publicité