Samedi, 10 Décembre 2022
• • •
    Publicité
    AccueilDestinationsÉtats-UnisMartha's Vineyard : Des vacances chics et décontractées

    Martha’s Vineyard : Des vacances chics et décontractées

    À sept kilomètres de la terre ferme, Martha’s Vineyard est la plus grande des îles de la Nouvelle-Angleterre. Située au large de Cape Cod, dans le Massachusetts, cette île enchanteresse est connue pour abriter les demeures des «rich and famous», en particulier celles de la famille Kennedy. Loin des métropoles américaines bouillonnantes de vie et d’énergie, Martha’s Vineyard est un lieu de villégiature idéal, paisible et raffiné que la nature a doté de plages de sable fin et de dunes, d’une végétation sauvage et de forêts de pins, de marécages et de falaises abruptes. Il fait bon s’y promener en vélo dans une ambiance décontractée de vacances.

    L’expérience Martha’s Vineyard commence bien avant que l’on mette les pieds sur l’île. Pour y accéder, il faut monter à bord d’un traversier, à partir de Cape Cod, qui nous transporte vers ce bout de terre sablonneuse, en moins de quarante-cinq minutes. Sur le pont, on constate déjà la richesse des gens qui fréquentent les parages. Des voiliers naviguent en nombre important entre le continent et les îles. À bord du traversier, on a tout de suite le sentiment de faire partie d’un groupe sélect. Et on l’est, car avant de monter dans le bateau, il faut réserver sa place surtout si on décide d’y amener sa voiture. Dès février, tous les vendredis et samedis de l’été affichent souvent complet. Il est donc très prudent de réserver votre place longtemps à l’avance. Sinon, vous devrez peut-être rester à Cape Cod et espérer des annulations.

    La vie à la plage

    Martha’s Vineyard propose plusieurs types d’activités et de divertissements liés à la mer (sports nautiques), à la nature (balades à cheval, randonnées pédestres, golf), à l’artisanat et à l’art. Son musée et ses phares méritent aussi d’être explorés. Mais l’attrait majeur de Martha’s Vineyard est sans aucun doute la quiétude qui fait son charisme, donnant l’impression que, ces paysages dignes d’un tableau d’Edward Hooper, rien ne peut arriver.

    Lever de soleil sur la plage à Oak Bluffs

    Flâner dans les cafés sympathiques et les rues commerciales des villages, faire de la randonnée dans les parcs naturels ou taquiner le poisson en haute mer, il y a de quoi s’occuper à Martha’s Vineyard. Mais pour bien des Québécois en manque de soleil et de sable, c’est la plage qui prime. Et justement, l’un des plaisirs d’y être, c’est de ne jamais visiter la même plage deux jours de suite.

    Toutefois, on ne choisit pas la «plage du jour» à la légère. Un peu partout, la guerre du stationnement fait rage. Si le soleil brille de tous ses feux, il ne restera plus une seule place de stationnement libre après 11 h pour les plus belles plages. Ne languissez donc pas trop au petit-déjeuner. Si vous aimez une eau calme et plus chaude, vous pouvez piquer votre parasol sur les étendues de sable face à Cape Cod. Si vous préférez les bonnes vagues et une eau plus rafraîchissante (environ 20 °C), direction up-island, où le littoral borde l’Atlantique. La particularité de l’endroit, c’est que toutes les plages sont différentes. Chacune possède ses attraits exclusifs. Votre choix pourrait, entre autres, se porter sur le territoire protégé de 632 acres de Long Point. Dans un décor merveilleux, avec sentiers de randonnée, on trouve deux plages. La première donne sur un lac salé et hyper chaud et la deuxième fait face à la mer, et s’étire sur plusieurs kilomètres.

    Toutefois, on ne se rend pas à Martha’s Vineyard sans faire un détour par la plage d’Aquinnah, l’un des attraits majeurs de l’île, où se trouvent d’immenses falaises d’argile aux différentes teintes rougeâtres. Il faut toutefois marcher jusqu’à 15 minutes pour atteindre la mer. Avec la glacière, les chaises pliantes, le parasol, les serviettes et la chaleur, ce trajet peut s’avérer toute une aventure. Sauf que c’est le prix à payer pour se faire bronzer sur des plages exceptionnelles, sans un seul hôtel à proximité.

    Villages pittoresques

    Martha’s Vineyard a su résister à la construction débridée qui caractérise plusieurs stations balnéaires. Les insulaires (environ 12 000 en hiver, et jusqu’à 100 000 en été) préservent jalousement leur milieu de vie, tout en apportant un soin maniaque à l’entretien de leurs maisons. Les aménagements paysagers, où les hydrangées bleues foisonnent, ont de quoi faire rêver.

    Côté architecture, on y trouve la quintessence du style Nouvelle-Angleterre. Avec ses résidences prospères construites au XIXe siècle par des capitaines de baleiniers, le village d’Edgartown se démarque avec ses airs aristocratiques. On peut y admirer les maisons à la façade inspirée du mouvement Greek revival. À Oak Bluffs, on change d’atmosphère. Fréquenté par les gens du coin, l’endroit est tapageur. C’est plein de restaurants et de bars qui donnent sur la marina. Une charmante plage est située tout près des rues animées. Là aussi, on trouve une riche architecture avec beaucoup de villas de style Queen Anne et néogothique, mais ce sont surtout les 300 gingerbread cottages qui étonnent. Construites au XIXe siècle par des méthodistes noirs, ces petites maisons aux couleurs criardes, cordées comme des sardines, ressemblent à des maisons en pain d’épices. Au sud, les villages respirent la quiétude, sauf Mememsha, qui grouille de touristes. Lieu de tournage du film Les dents de la mer (Jaws), ce petit port de pêche compte de fameuses poissonneries cuisinant des homards frais. On les déguste à l’extérieur, en toute simplicité, assis inconfortablement sur des casiers à crustacés. Quand on vit dans une île dorée, il faut bien se donner un peu de misère, non?

    Pour les amateurs d’alcool, sachez qu’on peut déguster bières et vins au restaurant uniquement dans les deux wet towns d’Edgartown et d’Oak EdgardtownBluffs, les autres villes se targuant d’être des dry towns, c’est-à-dire qu’aucune boisson éthylique ne peut y être servies dans les établissements.

    Vu la densité de population en juillet et août, les responsables touristiques recommandent chaudement aux visiteurs d’abandonner leur voiture avant de prendre le traversier vers l’île. À moins de transporter de l’équipement de camping ou de voyager avec de jeunes enfants, un véhicule n’est aucunement nécessaire sur place. Un bon service de transport en commun dessert l’île dans toute sa petite dimension. Aussi, on peut louer des vélos à plusieurs endroits et fréquenter ses 55 kilomètres de pistes cyclables. D’ailleurs, il est courant de voir débarquer du traversier des gens roulant leur valise à pied, ou roulant à bicyclette jusqu’à leur hôtel. Ça donne une île à l’ambiance toute particulière, où piétons et cyclistes font la leçon aux automobilistes, surtout aux heures de pointe.

    Une île avec du charme à revendre, Martha’s Vineyard en jette plein la vue. Pas surprenant que l’endroit est le lieu d’autant de mariages, dont plusieurs entre personnes de même sexe. Cela dit, la vie gaie, bien que présente, s’y fait plus discrète et les gais et lesbiennes qui fréquentent l’endroit se mêlent aux autres touristes.

    Suggestion où dormir

    Idéalement placé face à la mer et à quelques pas du centre, on se sent rapidement chez soi grâce à l’accueil de toute l’équipe d’Isabelle’s Beach House, une Québécoise qui est tombée en amour avec l’île et s’y est établie. L’endroit offre de belles petites chambres très typiques et très propres, d’excellents petits déjeuners, sans oublier les petites attentions qui font la différence : serviettes de plage à disposition, biscuits maison ou petits gâteaux du jour à disposition, limonade fraîchement pressée…

    ISABELLE’S BEACH HOUSE
    83 Seaview Avenue, Oak Bluffs, Martha’s Vineyard, MA 02557 isabellesbeachhouse.com T.: 508-693-3955

    Pour plus de choix de bonnes adresses, visitez les sites suivants :
    www.mvy.com | www.massvacation.com
    Twitter: twitter.com/VisitMA
    Facebook: facebook.com/VisitMassachusetts

    Ce voyage a été rendu possible grâce au Massachusetts Office of Travel & Tourism

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité