Samedi, 2 juillet 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresLes onze mille vierges

    Les onze mille vierges

    Bédéiste allemand encensé par la critique et jouissant d’un succès populaire qui ne se dément pas, Ralph König nous a offert des œuvres aux titres aussi évocateurs que La capote qui tue, Suck my duck, Les nouveaux mecs, Beach boys, Comme des lapins, Fourrés à la crème ainsi que de nombreux personnages hauts en couleur, en particulier une série de cinq volumes articulés autour du couple, délicieusement dysfonctionnel, Conrad et Paul.

    Dans ce nouvel opus, il explore le racket des reliques sacrées qui atteignent son apogée autour de l’an 1000, fin du monde oblige, et où on retrouvait tellement de morceaux authentiques de la croix que, mis bout à bout, on aurait pu construire un pont entre Paris et Montréal.

    C’est à travers ce prétexte iconoclaste que l’on part à la rencontre de Sainte-Ursule qui aurait vécu au 3e siècle et qui aurait conduit onze mille vierges en pèlerinage à Rome et donné naissance, dans les siècles qui suivent, à un commerce lucratif autour de ces saints ossements.

    Bien évidemment, il s’agit d’un mythe sans réel fondement, bien que certains lui démontrent toujours une grande dévotion. Ralph König s’en donne donc à cœur joie en nous présentant sa vision personnelle de ce pèlerinage auquel se joigne des moines lubriques, des vikings lesbiennes, un prince qui ne veut rien entendre d’un mariage arrangé avec Ursule, le modèle qui inspira les peintures de Saint-Sébastien, et une fête de la fierté gaie dont le code vestimentaire plairait sans doute aux amoureux du cuir.

    Comme à son habitude, la plume de l’auteur fait flèche de tout bois et le pastiche hystérique des pratiques de l’Église, de l’absurdité des rites en place et de l’intense et omniprésente frustration sexuelle environnante donnent lieu à une succession de scènes plus bidonnantes les unes que les autres.

    Excellent remède contre la morosité : dilatation de rate garantie !   

    Les onze mille vierges / Ralf König. Paris : Glénat, 2016. 191p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité