Dimanche, 17 octobre 2021
• • •
    Publicité

    Death Will Come and Shall Have Your Eyes (Vendrá la muerte y tendra tus ojos)

    Étrennant une nouvelle plateforme, le plus ancien festival LGBTQ+ encore en fonction au Canada présente cette année encore un grand nombre de films afin de mieux représenter la diversité des voix et des points de vue de nos communautés. Composée notamment de films internationaux, sa programmation mêle fiction et documentaire. 

    L’amour entre Ana et Maria est mis à rude épreuve avec la maladie mortelle de Maria qui décide d’interrompre son traitement. Le film emprunte son titre au poème hyponyme du poète italien Cesare Pavese. Et il est bel et bien question de mort et de poésie tout le long de cette œuvre exquise, dont la maîtrise formelle n’est dépassée en élégance que par la délicatesse infinie avec laquelle José Luis Torres Leiva filme ses protagonistes et taille sa chronique de la mort annoncée, au-delà de tout misérabilisme ou dramatisation excessive. Contre la menace du réel et l’inexorabilité de la séparation, ce drame lesbien convoque les puissances du réalisme magique, de la poésie et du fantastique pour célébrer avant tout l’amour et rendre hommage à la vie.

    Pour les informations complètes sur la billetterie (les billets individuels sont 11$), et les nouvelles offres de laissez-passer (pour l’ensemble du festival ou pour partager avec des amis); pour connaître l’horaire des périodes de questions-réponses avec les cinéastes (qui seront par la suite disponibles pour la durée du festival); ou pour savoir comment visionner et partager les films locaux et internationaux disponibles à image+nation33, visitez le site web image-nation.org.

    Et consultez le site de fugues.com pour d’autres suggestions de films à voir à Image+nation…

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité