Mercredi, 10 août 2022
• • •
    Publicité

    ARC – Un 20e anniversaire sous le signe des restrictions

    Aînés et retraités de la communauté

    Cela aurait pu être une célébration bien sentie avec plusieurs rencontres ou soirées pour rassembler plusieurs dizaines d’aînés ! Malheureusement, la pandémie actuelle en a décidé autrement. Les gens de l’ARC se résignent donc à fêter quand même, mais en virtuel ! Bien sûr, l’ambiance de fête ne sera pas la même, mais il vaut mieux ça que rien du tout ! Ainsi, tout au long de l’année on marquera cet anniversaire d’un groupe d’hommes qui, au fil des ans, n’a cessé de croître pour atteindre maintenant plus de 265 membres. 

    En avril et en mai, en plein premier confinement décrété par le gouvernement, le conseil d’administration de l’ARC avait mené une chaîne téléphonique pour voir les besoins des gens, si certains manquaient de nourriture, etc. On avait ainsi rejoint près de 220 personnes. «On a finalisé un autre blitz téléphonique en début décembre avec tous nos membres pour voir s’il y avait eu des changements par rapport au printemps dernier, s’ils avaient besoin d’aide, de transport, etc.», explique  Daniel-Gérald Lamontagne, le vice-président de l’ARC. «Mais on a été agréablement surpris de constater que nos membres allaient bien et, surtout, que non, on n’avait perdu personne en cours de route.» Il faut dire que, en moyenne, les hommes de l’ARC sont âgés d’environ 70 ans. Donc, ils font partie de cette portion vulnérable de la population au Covid-19.


    Normalement, c’est en février que l’on aurait célébré officiellement l’anniversaire de l’ARC puisque celui-ci a été fondé, il y a exactement 20 ans, en février 2001. Puis, en 2007, il obtient son enregistrement formel. En 2014, grâce aux efforts de l’ARC, 30 logements de l’Habitat Fullum sont réservés pour des aînés de la communauté. C’est aussi la même année qu’est mis sur pied l’ARC-Hebdo ! «À 8h tapant le matin, chaque samedi, on envoie cette infolettre à nos membres avec plusieurs rubriques, des activités et des résumés d’articles nous concernant et parus dans des grands médias durant la semaine. C’est très lu et apprécié par nos abonnés», indique Daniel-Gérald Lamontagne qui est membre de l’ARC depuis 2017 et qui en est son vice-président depuis 2018.

    2019, repas cabane à sucre

    «Au début, on avait pensé tenir une activité vers la fin du mois de mars, mais compte-tenu des nouvelles directives et du reconfinement, le conseil d’administration a plutôt décidé d’une grande fête pour le 25e anniversaire, dit Daniel-Gérald Lamontagne. On va laisser passer toute cette pandémie en souhaitant que, dans un avenir rapproché, on pourra se réunir à nouveau. En attendant, on remettra, virtuellement, des plaques de remerciements aux fondateurs et on tiendra plusieurs activités Zoom tout au long de 2021 pour souligner l’anniversaire de l’ARC.»
    Et, par les temps qui courent, les gens de l’ARC font un grand usage de Zoom ! «En raison de la pandémie, on a créé un blogue, poursuit le vice-président de l’ARC. On a eu une subvention grâce à laquelle on a engagé deux animatrices web pour nous aider à adapter les gens à cette technologie et à monter ainsi des activités. Bien sûr, tout est fait dans le but de briser l’isolement des gens et les soutenir dans ces moments difficiles étant donné qu’ils ne peuvent pas voir leurs amis. Tous les vendredis, on fait un 4 à 6 Zoom et il y a parfois jusqu’à une vingtaine de personnes, ce qui est pas mal du tout !» Autant à Noël, le 24 décembre dès 18h, qu’au Jour de l’An (pour regarder le Bye Bye en groupe), l’ARC a rassemblé plusieurs dizaines de personnes dans la bonne humeur pour ce début d’année ! 

    Pour avoir une idée de ce que l’ARC peut représenter, uniquement le brunch du dimanche, tenu à la Station des Sports dans le Village, celui-ci réunissait entre 60 et 80 personnes en temps normal. «Le 24 décembre 2019, 103 personnes étaient venues pour le souper de Noël. C’est presque la moitié de nos membres ! Cela démontre à quel point, le besoin de se rencontrer est
    important chez les aînés, pour échanger, discuter et socialiser. Pour notre génération, les rencontres sont plus faciles en personne qu’en virtuel puisque beaucoup sont des gens seuls», souligne Daniel-Gérald Lamontagne.  

    Pour ce 20e anniversaire, il y aura la production d’un ARC-Hebdo spécial avec des témoignages de membres fondateurs et un dépliant est aussi en marche pour promouvoir les activités de cette 3e décennie qui commence pour l’ARC. 
     
    Bon anniversaire à tous les gens de l’ARC et longue vie autant aux membres qu’à l’organisation ! 


    INFOS | 514-730-8870 ou [email protected] ou encore www.arcmontreal.org

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité