Vendredi, 1 juillet 2022
• • •
    Publicité
    AccueilDestinationsCanadaLe 20e anniversaire de PRISM, d’hier à aujourd’hui et vers demain

    Le 20e anniversaire de PRISM, d’hier à aujourd’hui et vers demain

    L’histoire est écrite par les vainqueurs et ceux qui sont là pour en témoigner.


    Les origines
    Au tournant du millénaire, pendant trois années épuisantes, la scène des partys gais de Toronto a traversé la tourmente et le chaos. Des partys qui existaient de longue date sont disparus et il n’en est resté que des cendres. Mais alors que tout semblait perdu, Adam Gill est apparu à l’horizon. À partir des restes de ce qui était avant, Gill a commencé à créer une nouvelle version de ce que devrait être un méga party et ce qui a émergé, comme un phénix, c’est Prism.

    Pour la petite histoire, rappelons que la première entreprise commerciale de divertissement de Gill a été le Babylon Tour, une fête itinérante basée sur la série télévisée à succès Queer As Folk qui a fait le tour de l’Amérique du Nord. La société de Gill, Embrace Events, a acheté Prism dans sa troisième année et, utilisant son expérience acquise avec la tournée Babylon, il a passé une année à réparer les torts et à réécrire l’histoire. Gairy Brown, un promoteur chevronné et propriétaire de marques, deviendra plus tard directeur des opérations de Prism et éventuellement copropriétaire.


    La croissance
    Sous l’aile de Brown, les soirées durant la fierté se sont installées dans un rythme confortable qui leur a permis de se développer avec succès. Et, bien que le cœur de ce festival estival du circuit party reste Prism, la marque s’est diversifiée avec de plus petites fêtes mensuelles, des événements ponctuels et même des événements de musique alternative.

    Heureusement, l’ampleur et la popularité de cet événement se déroulant week-end de la Fierté à Toronto a tenu la route et s’est même solidifié avec une série d’événements emblématiques : un Warm Up Party, un Boot Camp, un party en plein air appelé Aqua, l’événement principal, la soirée Revival du dimanche soir et une soirée de clôture organisée le lundi. Ce sont tous des événements intenses, toute la nuit, sans chemise, pecs à l’air, auxquels les fans de circuit partys rafollent.


    Bien que les lieux aient changé au fil des ans (je suis convaincu que l’opulente salle Carlu ne sera plus jamais l’hôte du décadent party qui s’est déroulé sous ses voûtes dorées), Prism a toujours réuni des DJ, des artistes et des groupes de renommée mondiale, notamment Kelly Rowland, Rosabel, Honey Dijon, Ana Paula, Tony Moran, Ana Luise, Mauro Mozart, François Sagat, Deborah Cox, Micky Freedman, Abel, Victor Calderone, Phil Ramono, Ivan Gomez, Chus & Ceballos, Paulo, Ana Paula, Isaac Escalante, David Morales et Kitty Glitter, pour n’en nommer que quelques-uns.

    La nouvelle maison de l’événement principal de Prism est Revival, un immense espace qui a subi une rénovation de 15 millions. Avec 70% des personnes qui y assistent étant des touristes, c’est l’endroit idéal pour voir de vieux amis de l’extérieur de la ville ou en rencontrer de nouveaux. Revival, qui a remporté plusieurs prix internationaux dans le circuit party, était le domaine du regretté DJ Peter Rauhofer, décédé en 2013. L’année où le légendaire Alan T s’est produit sur l’un des morceaux de Rauhofer a été inoubliable. «Peter a fait de Revival l’une des soirées gaies les plus recherchées au monde», rappelle Brown.

    PETER RAUHOFER & ALANT LIVE @ PRISM REVIVAL 2010


    À venir
    Après l’annulation des événements pendant deux ans à cause de la COVID, Prism est de retour cette année avec force. Pour leur édition 20e anniversaire (qui se tiendra du 23 au 27 juin), ils sortent le grand jeu pour ce qui sera leur plus grosse production.

    Avec six événements spectaculaires réunissant plus d’une trentaine d’artistes incroyables, dont les têtes d’affiche Ultra Nate (une incontournable des festivals de circuit à travers l’Amérique du Nord), The Shape Shifters et DJ Mark Knight, on retrouvera aussi de nombreux DJ, internationalement connus, comme Anna Louise, Dani Brasil, Ben Bakson, Nacho Chapado, Ivan Gomez et bien d’autres, qui seront d’un des partys du festival Prism.

    Après deux ans d’isolement et vingt ans de préparation, la croissance de Prism appartient à l’histoire, son présent offre ce qui se fait de mieux et son avenir semble plus que prometteur.


    INFOS | WWW.PRISMTORONTO.COM

    PAR Rolyn Chambers | Chroniqueur, éditeur et auteur de «The Boy Who Brought Down A Bathhouse» disponible sur Amazon

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité