Jeudi, 20 juin 2024
• • •
    Publicité

    Le promoteur du Grand Prix d’Arabie saoudite se dit «heureux» du soutien d’Hamilton aux LGBT 

    Le promoteur du Grand Prix d’Arabie saoudite, SMC, a salué le fait que Lewis Hamilton ait arboré un arc-en-ciel sur son casque depuis le début du week-end. Dans un pays où l’homosexualité est encore jugée illégale, au point d’être passible de peine de mort, le pilote Mercedes F1 a apporté son soutien à la communauté LGBT.

    «Oui, je suis heureux» a déclaré le prince Khalid Bin Sultan Al Abdullah Al-Faisal. «Nous voulons que tout le monde puisse s’exprimer. Nous n’avons rien contre l’opinion de qui que ce soit. Nous respectons leur opinion, mais nous leur demandons aussi de respecter notre culture.»

    «Nous n’essayons pas de forcer Hamilton à dire ce qu’il veut ou à porter ce qu’il veut, ni de l’en empêcher. S’il pense que c’est quelque chose de bien et qu’il veut en parler, c’est son droit et nous le respectons. De même, nous avons une culture, des traditions et des lois en Arabie saoudite.»

    «Lorsque nous nous rendons dans d’autres pays, nous respectons leurs lois et leurs traditions. Les gens qui viennent en Arabie saoudite peuvent dire ce qu’ils pensent, mais ils doivent savoir que nous avons nos lois et notre culture. Il s’agit donc d’un respect mutuel.»

    Tout le monde a son point de vue

    L’Arabie saoudite est souvent accusée de sportwashing, c’est-à-dire de tenter de laver son image en organisant des événements sportifs à succès. Assurant de sa bonne foi et de celle de son pays, le prince confirme qu’il veut entendre des opinions différentes de la sienne.

    «Il nous comprend, nous le comprenons. Personne n’essaie de l’empêcher de dire que tout le monde a une opinion et qu’il doit dire la sienne. »

    «Les gens, ce sont les autres, ils l’acceptent ou ils ne l’acceptent pas. Nous savons que lorsque nous organisons la Formule 1, nous organisons ces événements, les pilotes viennent et tout le monde a son point de vue, même les opinions religieuses, les droits de l’homme, la diversité ou l’égalité.»

    «Nous savons que tout le monde doit dire quelque chose, et cela ne nous pose aucun problème. C’est bien de parler, c’est bien d’entendre d’autres opinions, et de leur permettre d’en savoir plus sur nous et notre culture, peut-être qu’ils apprendront quelque chose de nous, peut-être que nous apprendrons quelque chose d’eux.»

    «Nous ne voulons changer personne, et nous n’attendons pas de Lewis qu’il change, pas plus que nous ne voulons que les gens s’attendent à ce que nous changions complètement nous aussi. Nous devons comprendre, vivre ensemble et respecter nos différences. C’est la raison pour laquelle nous sommes d’accord avec cela.»

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité