Lundi, 6 février 2023
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresRivage des intouchables

    Rivage des intouchables

    La science-fiction est un genre peu exploré dans la littérature gaie, particulièrement en langue française, et quand elle l’est, c’est quelquefois avec plus ou moins de bonheur.

    Grande surprise, donc, devant ce Rivage des intouchables de Francis Berthelot, un chercheur en biologie moléculaire également auteur d’un autre roman de science-fiction S&M gaie, La lune noire d’Orion, publié il y a de cela vingt ans. Roman qui, à l’époque, avait également fait forte impression.

    Nous sommes sur Erda-Rann, une planète où l’inconscient collectif, la Loumka, s’incarne dans la mer et est doué d’une volonté propre. Deux peuples partagent cette terre : les Gurdes, natifs du désert aux corps couverts d’écailles, et les Yrvènes qui, semblables aux mammifères marins, évoluent au milieu des eaux.

    Pendant des siècles, ces deux peuples furent en guerre. Une trêve a sonné, mais la Loi d’instinct est toujours intraitable et interdit tout véritable contact entre les membres des deux peuples. Se toucher est impensable; s’aimer, un crime impardonnable.

    Que reste-t-il à ceux qui désirent braver l’interdit? Devenir transvers? C’est à dire, se faire transplanter les écailles ou les pigments de l’autre pour fusionner ainsi les races. C’est ce que vont faire Arthur et Cassian qui n’éprouvent joie et tendresse que par le contact de l’autre.

    C’est alors que sortiront de l’ombre tous ceux qui partagent leur sentiment et qui se prêteront également à l’intervention. Débute alors une période faste, endiablée et sans limite aucune de découverte.

    Mais la Loumka n’aime pas que l’on change l’ordre des choses et, bientôt, un mal terrible s’attaquant au système immunitaire fera son apparition et décimera les amants et les amis. Le puritanisme latent reprendra alors force de loi sur Erda-Rann et les transvers seront soumis à nouveau à l’intolérance implacable de ses habitants.

    Une peur et une haine auxquelles seront confrontés Arthur et Cassian et qui les amèneront à découvrir certains secrets bien cachés de la Loumka.

    Les parallèles avec le mouvement de libération homosexuel ainsi que la crise du sida sont on ne peut plus clairs et ajoutent au plaisir de la lecture. Car il s’agit bien ici d’un délice pour l’esprit et pour le cœur.

    Certains passages sont en effet très touchants, bouleversants même : on peut notamment citer la première rencontre, à fleur de peau, entre Arthur et Cassian ou aux émeutes meurtrières consécutives à l’apparition de la maladie.

    Il est rare qu’un roman allie avec autant de maestria la science-fiction et l’émotion, et c’est un défi qu’a relevé avec succès Francis Berthelot. Ce dernier a d’ailleurs obtenu le Grand Prix de la science-fiction française pour son roman.

    Incontournable !

    Rivage des intouchables / Francis Berthelot. Paris : Denoël, 1990. 314p. (Folio SF)

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Publicité