Mercredi, 30 novembre 2022
• • •
    Publicité
    AccueilCultureLivresThe Nightrunner (vol. 1 à 3) / Nightrunner (vol. 1 à...

    The Nightrunner (vol. 1 à 3) / Nightrunner [Version française] (vol. 1 à 3)

    La littérature fantastique gaie est une denrée peu courante, si ce n’est rarissime. En cette période où le Seigneurs des anneaux connait un succès populaire mérité, le genre connaît un regain d’intérêt sans précédent et on peut se demander si un pendant gai s’offre à nous.

    Écrite par Lynn Flewelling, la série The Nightrunner (disponible en français sous le titre de Nightrunner) est articulée autour de deux personnages : Seregil of Rhiminee et Alec of Kerry. 

    Le premier est un homme vigoureux de descendance elfique (ou du moins l’équivalent dans le récit) dont le métier s’exerce la nuit alors qu’il espionne, subtilise ou dérobe des documents pour protéger le royaume qui l’a accueilli. En effet, Seregil n’appartient pas au monde des hommes, mais y fut accueilli après avoir été banni du sien pour un crime abominable et mystérieux qu’il y aurait commis.

    La lune des traîtres (Nightrunner, vol. 3) / Lynn Flewelling

    Alec, de son côté, fut délivré par Seregil alors qu’il allait être exécuté par un petit dictateur de province. Le jeune Alec découvre peu à peu le monde des hommes et s’associe avec celui qui l’a délivré et qui l’accueille tout d’abord avec une certaine réticence. Il devient en effet de plus en plus difficile pour lui de composer avec le désir qu’il ressent pour le jeune homme.

    C’est à ce moment que le royaume fait face à une guerre impitoyable l’opposant à un peuple cruel aidé de nécromanciens. Alex et Seregil se trouveront plongés au cœur d’aventures faites de complots, de combats effrénés, de poursuites haletantes et de magie. Et Seregil y trouvera peut-être l’amour, lui qui fut tant de fois déçu par la vie.

    Une série fort divertissante, bien écrite et empreinte d’un certain lyrisme. Les personnages et l’intrigue se révèlent complexes à souhait et ne sombrent jamais dans la facilité. Bien que la magie occupe une portion appréciable du récit, mais n’en est jamais le cœur. Plus souvent qu’autrement, elle accompagne simplement celui-ci, ce qui permet aux personnages d’évoluer avec plus d’authenticité et à l’auteur d’accorder plus d’importance à leur développement psychologique.

    À ce jour, trois volumes furent publiés dans la série, mais seuls les deux premiers forment un tout inséparable. Il est cependant préférable de les lire dans l’ordre.

    Un délice pour les amateurs.

    Luck in the Shadows (The Nightrunner, vol. 1) / Lynn Flewelling. Toronto: Bantam Books, 1996. 479p.

    Stalking Darkness (The Nightrunner, vol. 2) . Toronto: Bantam Books, 1997. 501p.

    Traitor’s Moon (The Nightrunner, vol. 3) . Toronto: Bantam Books, 1999. 540p.

    Les maîtres des ombres (Nightrunner, vol. 1) / Lynn Flewelling. [France] : Bragelonne, 2013, 660p.

    Les traqueurs de la nuit (Nightrunner, vol. 2) / Lynn Flewelling. [France] : Bragelonne, 2013, 660p.

    La lune des traîtres (Nightrunner, vol. 3) / Lynn Flewelling. [France] : Bragelonne, 2014, 780p.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Livres

    Escales parisiennes

    Les rendez-vous secrets

    Publicité