Mardi, 28 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Un an de prison ferme pour l’homicide involontaire du mari de Jean-Luc Romero

    L’homme accusé de l’homicide involontaire du mari du militant et élu parisien Jean-Luc Romero-Michel, décédé à la suite d’une séance de «chemsex», a été condamné jeudi à deux ans de prison dont un an avec sursis par le tribunal de Créte.

    Une nuit de mai 2018, Christophe M. et Tuan N., qui se sont connus via une application de rencontre, décident d’avoir des rapports sexuels sous l’emprise de drogues, une pratique appelée «chemsex», contraction de «chemicals» (drogues chimiques) et «sex».

    Lorsqu’il arrive au domicile de Tuan N., Christophe M. est déjà alcoolisé selon les éléments de l’enquête, ce que son amant a maintenu ignorer.

    Sur proposition de Tuan N., Christophe M. prend du MDMA et du GBL, un liquide industriel interdit à la vente depuis 2011 qu’il est extrêmement dangereux d’associer à l’alcool. Ce sédatif et dépresseur respiratoire peut entraîner une perte de conscience qui mène potentiellement au coma voire à la mort.

    Devant le tribunal de Créteil (Val-de-Marne) jeudi, Tuan N. a déclaré avoir surpris au cours de la soirée Christophe en train d’ingérer du GBL à même la bouteille.

    «J’ai hurlé, j’ai paniqué, je lui ai dit: Ce n’est pas de l’eau!», a sangloté le prévenu, visiblement bouleversé.

    Christophe M. s’est ensuite assoupi, une réaction que Tuan N. a assimilé à un G-Hole, un malaise créé par l’absorption de GBL dont on «se réveille quelques heures plus tard», selon lui, mais qui en réalité peut provoquer un coma qui va durer une demi-heure dans le meilleur des cas.

    Mais lorsqu’un autre partenaire contacté sur une application de rencontre cette même nuit arrive au domicile de Tuan N., il constate que Christophe M. est «déjà froid» et appelle immédiatement les pompiers, selon l’instruction.

    M. Tuan «n’avait pas conscience de la gravité de la situation», a défendu son conseil Me Pierre-Emmanuel Blard pour expliquer l’inaction de son client.

    L’expertise toxicologique réalisée post-mortem a conclu que l’association de MDMA, GBL et alcool «a pu être à l’origine d’une intoxication aigüe».

    «Absolument incohérents»

    Très ému, le mari veuf de la victime, l’élu parisien Jean-Luc Romero-Michel, a déclaré s’être porté partie civile «pour qu’il n’y ait pas un autre Christophe qui meure».

    L’adjoint à la mairie de Paris a estimé « qu’il ne s’agissait pas seulement d’une séance de chemsex qui a mal tourné», s’étonnant des faits «absolument incohérents» qui constituent le dossier.

    Celui qui a écrit un livre suite au décès de son mari, avec qui il a vécu 11 ans, a fait valoir que Christophe connaissait parfaitement les risques associés au mélange d’alcool et de GBL, notamment pour avoir travaillé au sein d’associations de prévention contre les produits stupéfiants.

    Le conseil de la défense avait plaidé la relaxe arguant que c’est «le mélange (d’alcool et de stupéfiants) qui est à l’origine du décès» et que c’est l’alcool «consommé à l’extérieur du domicile» de Tuan N. qui s’est révélé «dangereux avec le GBL».

    Le tribunal a condamné Tuan N. à deux ans d’emprisonnement dont un an avec sursis pour homicide involontaire notamment, la peine ferme s’effectuant sous la forme de bracelet électronique. Tuan N. devra également verser 25 000 euros à la partie civile au titre du préjudice moral.

    Le chemsex s’est considérablement développé à la faveur des applications de rencontres et est réputé pour démultiplier le plaisir et augmenter l’endurance.

    De nombreuses voix s’élèvent contre cette pratique à risques pour mettre en garde contre de potentielles addictions et overdoses, à l’image de l’association de lutte contre le VIH Aides qui en a fait l’une de ses «priorités».

    Tuan N., chef d’entreprise jusque-là sans histoire, a été condamné il y a deux semaines à 10 mois d’emprisonnement avec sursis pour trafic de stupéfiants.

    Rédaction avec AFP

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité