Samedi, 10 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    Le nouvel album de Dominique

    À propos d’empathie, d’âme et d’amour

    Le nouvel album que lance en février Dominique Fils-Aimé, Three Little Words, boucle la trilogie dans la lumière tout en admettant que cette dernière ne peut surgir sans traverser un segment de noirceur. «Il existe une luminosité splendide lorsqu’elle se confronte à la noirceur, et l’album est axé sur la notion d’auto-guérison et de l’importance de reconnaitre la place qu’occupe la santé mentale dans nos vies. Il n’y a pas de honte à admettre que nous ne nous sentons pas bien aujourd’hui et que nous faisons un travail sur nous pour aller mieux demain.»

    «Cette pandémie nous aura tous fait souffrir que ce soit mentalement ou physiquement mais j’ose croire qu’on en sortira plus heureux que jamais de se revoir et qu’il y aura des câlins à profusion. J’ai hâte, vraiment.» 
     
    Avec Three Little Words Dominique Fils-Aimé plonge tête la première dans les rôles clés que doivent jouer l’empathie et l’amour dans le façonnement des changements sociétaux, tout en nous rappelant que la prise de liberté et la transformation de la conscience collective sont des processus graduels. Le point central de cette observation étant la présence de l’amour comme fondement de l’expérience humaine et l’énergie qui nous unit tous.
     
    C’est l’œuvre la plus ambitieuse et éclectique de l’auteure-compositrice à date. Sa voix enveloppante et feutrée y nourrit des harmonies chaleureuses de style doo-wop des années 1950 dans While We Wait (le 2e extrait lancé en janvier) ou s’y mêle aux crescendos de cuivres dans la piste plus traditionnellement soul de Mind Made Up. Au travers de l’album, le chant envoûtant de Dominique Fils-Aimé est appuyé par un groove saisissant qui se juxtapose à des percussions africaines, ainsi qu’aux sections de cordes et de cuivres, de synthétiseurs, qui prédominent dans la pièce Love Take Over avec ses polyrythmies de tambours et lignes de basses superposées.
     
    L’artiste confie que son «envie de monter sur scène entourée de mes musiciens, dans une salle pleine de monde n’a jamais été aussi grande. (ndlr.: un spectacle est prévu dans le cadre de prochain Festival International de Jazz de Montréal). Un spectacle de 4 heures, c’est trop vous croyez? » (rires) 
     
    Le travail inlassable du réalisateur, arrangeur et ingénieur sonore Jacques Roy a été intégral à la conception de la trilogie dans son ensemble. Dans les mots de Dominique, Jacques Roy a été celui qui a su connecter sa voix avec la multitude de sonorités sur l’album en s’assurant de couvrir l’ensemble du spectre de fréquences. « Jacques est la colle qui lie chaque pièce de la trilogie grâce à son ouverture d’esprit et sa volonté de comprendre exactement ce que je souhaite exprimer à travers ma musique » précise-t-elle.

    Three Little Words 
    PROCUREZ-VOUS L’ALBUM

    Découvrez son nouvel opus présenté le 1er juillet 2021 au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts lors de la prochaine édition du Festival international de Jazz de Montréal.

    INFOS | www.domiofficial.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité