Mercredi, 23 juin 2021
• • •
    AccueilConsommationBonnes adressesL’art du condo clé en main selon Frédric Clairoux

    L’art du condo clé en main selon Frédric Clairoux

    Maintenant installé sur Atateken (entre Sainte-Catherine et De Maisonneuve), Clairoux a pris de l’expansion pour ouvrir son showroom «Prêt à vivre». Tout a été rénové, réaménagé de fond en comble pour offrir à la clientèle de beaux espaces et de belles matières avec un ameublement de qualité, actuel et design qui s’agencent bien avec les condos urbains… En plus du «Prêt à vivre», Clairoux Design, fondé par Frédric Clairoux, a aussi investi le 2e étage de l’édifice pour ses bureaux. Voilà bien du nouveau dans le Village !

    Village, souligne Frédric Clairoux. Il va y avoir de nouvelles tours qui vont se construire, comme celles d’un côté et de l’autre de Saint-Hubert, sur Sainte-Catherine, entre autres. On veut offrir nos services en design, en décoration et notre concept de Prêt à vivre. Il y a les promoteurs et les futurs résidents vont avoir besoin de nous et nous sommes dans le quartier, à proximité. Donc, nous avons observé les plexs sur ce segment [d’Atateken] pendant quelques mois, puis nous avons acheté l’édifice et pris le loyer de Dinh Ba pour notre nouveau showroom, on a vu le potentiel de le rénover et d’installer dans l’édifice la compagnie Clairoux et notre boutique le Prêt à vivre. Notre bail venait à échéance à l’autre place et c’est là qu’on a pris la décision de ne pas renouveler pour déménager ici. Et, en même temps, c’est le fun parce que, même ici sur Atateken, il y a plusieurs nouveaux commerces qui ouvrent. Donc, on arrive vraiment au bon moment. On sent qu’il y a du dynamisme, de l’effervescence. Cet été, avec le café à côté, on a projet de faire un ‘’placottoir’’, pas une terrasse parce qu’on ne peut pas, mais un endroit où s’asseoir pour prendre un café et jaser et profiter de la belle température. On a fait un genre de concours à l’interne pour concocter le design de ce placottoir, c’est amusant… On espère que la Ville va accepter ce design ! (sourire)»

    Le show room Prêt à vivre
    Pour bien des gens et des entreprises, 2020 a été une année éprouvante avec le confinement et les restrictions. Mais pour Frédric Clairoux, «c’est plutôt un temps où on n’avait pas de distraction, donc on a vécu centré sur le développement de l’entreprise». Clairoux Design avait des clients qui désiraient voir et toucher le mobilier, etc. D’un autre côté, «on était en train de penser à un show room pour montrer ce qu’on proposait en termes de meubles, de couleurs, etc., quelque chose de clé en main, on a défini quatre collections à cet effet et, au lieu d’attendre, on pensé que c’était le bon temps pour ouvrir», d’ajouter ce designer qui célèbre, en 2021, ses15 ans en affaires.

    «Avec le Prêt à vivre, on veut desservir les promoteurs et leurs clientèles. Ce centre sert à ça. Par exemple, depuis quelque temps, nous faisons de la sous-traitance pour Samcon puisque la compagnie a fermé son centre du design, donc c’est nous qui recevons les clients qui peuvent ainsi choisir parmi une vaste gamme de matières et de teintes», poursuit Frédric Clairoux.

    «La tendance d’achat d’un condo neuf passe maintenant par l’aménagement, la décoration, la peinture, etc., d’où le Prêt à vivre, parce que même les jeunes veulent rentrer dans un condo déjà aménagé et y vivre aussitôt que possible parce que, c’est simple, les gens ont d’autres choses à faire et ne veulent pas perdre du temps à magasiner, à peinturer et à attendre que les commandes rentrent…», dit Frédric Clairoux.

    Ce designer d’intérieur et son équipe ont créé quatre collections modernes, des ambiances dans lesquelles on aimerait habiter. Les noms sont évocateurs, pour trois d’entre elles du moins, de courants et de régions du monde : soit l’Alizé, le Sirocco, le Mistral et le Marin. Toutes des atmosphères aux diverses teintes et couleurs raffinées, harmonieuses, chaleureuses, envoûtantes, mais à la fois hyper contemporaines et surtout urbaines. Le Prêt à vivre c’est donc de la peinture, des meubles (tables, chaises, sofas, fauteuils, lits, tables/bureaux, etc.) et des accessoires (lampes, luminaires, vases, tableaux, literies, etc.), tous choisis avec soin pour s’agencer à la perfection aux condos…

    Bref, tout ce qu’il faut pour profiter confortablement de son environnement et ce, qu’il soit petit ou plus grand… «Ce sont des collections qui sont conçues de manières appropriées à la vie de condo et en fonction de la superficie de celui-ci puisqu’on sait que certaines unités sont d’à peine 400 pi2, donc il faut que ce soit des meubles qui vont rentrer dans de tels espaces», indique Frédric Clairoux. Et l’équipe de Clairoux installe tout.

    D’autres projets inspirants
    Malgré tout cela, Frédric Clairoux trouve le temps pour s’occuper de quelques projets, comme entre autres la tour à condos Le Club Marin, à l’Île des Sœurs, dont les aires communes et l’entrée avaient besoin d’un lifting bien mérité. «Cette tour date des années 1980 et n’avait jamais été rénovée, on a travaillé avec en tête de lui donner un cachet marin mais moderne, on a aussi revu l’identité du Club Marin par un nouveau logo plus dynamique et chic.

    Ces rénovations ont mis en valeur la tour et les copropriétaires ont vendu leurs condos à un meilleur prix», note Frédric Clairoux. Du chic, des lignes aérodynamiques s’apparentant à des vagues, des couleurs faisant penser à diverses teintes de sable ou de rochers bordant des îles, des accessoires et des canapés plus design s’inspirant presque de paquebots, autant de changements qui ont donné, effectivement, au Club Marin un côté plus maritime, mais résolument contemporain. Il y a aussi ce client résidant dans la Petite-Bourgogne, près du métro Lucien-Lallier. Cette résidence sur deux étages date aussi des années 1980 ou 1990 et avait clairement besoin d’une cure de jouvence. «J’avais eu l’inspiration d’un style hôtel pour ce client, mais il préférait plutôt un genre condo plus confortable et cosy, dit le très sympa designer. On a donc tout refait la décoration en se servant de nos lignes d’ameublements que l’on propose dans le Prêt à vivre et le client a été très satisfait de l’effet. Ce fut une belle expérience !» 

    «On a participé aussi au design du futur resto Place Carmin, sur la rue William. Ce sont les proprios du Bouillon Bilk (François Nadon et Mélanie Blanchette) qui ont voulu ouvrir un resto dans le Vieux-Montréal. On a refait complètement l’aménagement et la décoration. C’est un très bel espace, avec la verrière l’été, ce sera très beau. Comme tout le monde, on attend le ‘’go’’ de Legault pour la réouverture des restaurants et des terrasses», de poursuivre
    Frédric Clairoux qui ne semble pas du tout avoir chômé durant cette crise du coronavirus…

    Mais ce designer d’intérieur est surtout très satisfait de sa nouvelle localisation dans Ville-Marie et espère, sous peu, prendre aussi possession du 3e étage de la bâtisse. «Je pense que venir s’installer ici, démontre aussi la stabilité de l’entreprise et notre volonté de développement», de conclure Frédric Clairoux.

    INFOS : 1453-1455, rue Atateken, Montréal. Tél. 514-680-8929 ou 
    clairoux.com ou encore condopretavivre.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Consommations

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité