Mardi, 28 septembre 2021
• • •
    Publicité

    Accusé de racisme Buckingham envisage d’engager un.e «responsable de la diversité»

    Suite à l’interview de Meghan et Harry, le Palais royal réfléchit à des mesures pour améliorer son approche sur ces questions sérieuses.

    Voilà quelques semaines qu’a eu lieu l’interview de Meghan et Harry. L’événement, hautement commenté a provoqué des réactions de toutes parts mais aussi du côté de la reine Élizabeth II. Lors de l’interview, Meghan et Harry ont raconté que lorsque Meghan était enceinte, des questions sur la couleur de l’enfant à naître ont été posées. Harry a précisé que ces questions ne venaient ni de la reine, ni de son mari.

    Des démarches déjà entamées

    C’est la BBC qui rapporte ces informations. Buckingham Palace serait en train de discuter sur la possibilité de créer un nouveau poste de « responsable de la diversité ». Ce n’est pas la première mesure que prend le Palais mais les résultats des précédentes démarches ne seraient pas satisfaisants. Une source du Palais a déclaré au Guardian  : « C’est une question qui est prise très au sérieux par la famille royale. Les politiques, les procédures et les programmes sont en place, mais nous ne constatons pas les progrès que nous souhaitons et nous acceptons qu’il faille en faire plus ».

    Cette même source ajoute : « Nous n’avons pas peur d’étudier de nouvelles approches. Le travail à faire a été entamé il y a quelque temps avec le soutien total de la famille ».

    « Écoute et apprentissage »

    D’après le Guardian, la première étape de ce processus est de réaliser des sessions « d’écoute et d’apprentissage » auprès d’entreprises et de particuliers. Le Palais cherche donc a s’améliorer vis-à-vis des minorités ethniques, de la communauté LGBT et les personnes souffrant de handicap notamment.

    Pour ce qui est de créer un poste, rien n’est décidé pour le moment. Mais une source du Palais parle de la possibilité de charger une personne à ce travail : « De nombreuses mesures sont envisagées. Il est certain que l’idée d’une personne chargée de mener ce travail et d’étudier la diversité et l’inclusion au sein des trois foyers (les palais de Buckingham, Kensington et Clarence House, ndlr) doit être envisagée. Néanmoins, il est trop tôt pour annoncer un programme. Nous écoutons, nous apprenons pour bien faire les choses ».

    Cette réaction arrive rapidement après les interrogations qu’ont soulevées le couple Harry et Meghan. La famille royale avait réagi en expliquant « prendre très au sérieux » les faits qui étaient décrits.

     

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité