Jeudi, 16 septembre 2021
• • •
    Publicité

    L’ex Premier ministre gai irlandais contraint de quitter son domicile après des menaces de mort

    L’ex-Premier ministre irlandais Leo Varadkar et son compagnon ont été contraints de quitter leur domicile après avoir reçu des menaces de mort homophobes de la part de l’extrême droite.

    L’ancien dirigeant irlandais a fait l’objet de menaces de mort « extrêmement graves » ces dernières semaines, dont certaines étaient de nature homophobe.

    La police irlandaise aurait conseillé à Leo Varadkar et à son partenaire (photo) de quitter leur domicile à Dublin, alors que les menaces s’intensifiaient. Ils bénéficient désormais d’une protection supplémentaire de la part de la police et se trouvent dans un endroit plus sûr.

    Les menaces de mort les plus récentes dirigées contre Leo Varadkar, qui occupe actuellement le poste de chef adjoint du gouvernement irlandais, seraient «particulièrement aggressives» et sont considérées comme «crédibles» par les forces de sécurité.

    Leo Varadkar est entré dans l’histoire en devenant le premier chef de gouvernement ouvertement gay d’Irlande en 2017 après avoir remporté la direction du Fine Gael, un parti politique de centre-droit.

    Son parti a perdu des sièges aux élections générales de 2020, conduisant le Fine Gael à négocier un accord avec le Fianna Fáil et le Parti vert pour former dans une coalition tripartite. Selon les termes de l’accord, Leo Varadkar retrouvera ses attributions de premier ministre en décembre 2022, pendant la seconde moitié du mandat du gouvernement actuel.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité