Dimanche, 19 septembre 2021
• • •
    Publicité

    En conflit sur l’identité de leur fils trans, ses parents organisent deux cérémonies d’obsèques distinctes

    En Australie, les parents – divorcés – d’un ado transgenre australien qui s’est suicidé ont organisé deux cérémonies d’obsèques distinctes reflétant leur litige sur l’identité de leur enfant.

    Saisi, un tribunal australien avait imposé ce dispositif à l’issu duquel le père de l’ado de 15 ans a été inhumé au cours d’une cérémonie utilisant le prénom féminin de naissance du garçon, en parallèle de celle organisée par la mère reconnaissant à son fils l’identité qu’il revendiquait.

    L’étudiant de 15 ans avait entamé une transition peu de temps avant son suicide et commencé à vivre sous sa nouvelle identité, sans avoir toutefois modifié ses papiers officiels.

    Dans la province d’Australie-Occidentale où il vivait, les mineurs de moins de 18 ans doivent recueillir l’accord de leurs parents pour effectuer un changement de genre. Or, la mère de l’ado y était favorable, mais son père opposé.

    Le litige entre les deux parents est remonté jusqu’à un tribunal des affaires familiales de Perth qui a pris la décision de faire organiser deux cérémonies d’obsèques distinctes.

    «Il aurait détesté d’être enterré sous ce nom (féminin)», a déploré la mère. 

    Autre conséquence du conflit parental, les deux prénoms de l’adolescent figureront sur les plaques apposées en sa mémoire.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité