Mardi, 3 août 2021
• • •
    Publicité

    Roulez sur deux roues à Montréal

    Avec plus de 700 kilomètres de pistes cyclables, Montréal permet des parcours quasi infinis et des excursions vers des lieux moins connus. Débutez par une boucle autour du parc Jean-Drapeau ou une balade le long du canal de Lachine. Avec son réseau cyclable toujours en expansion, Montréal se classe parmi les meilleures villes cyclistes en Amérique du Nord selon l’index Design Copenhagenize. Elle est reconnue comme un modèle qui inspire d’autres grandes villes à travers le monde, qui de plus en plus aménagent des voies cyclables et encouragent le vélo par tous les moyens.

    À chacun sa manière de rouler, que ce soit en louant un vélo dans les meilleures boutiques de la ville, en utilisant votre propre monture, en essayant le système en libre-service de BIXI ou en optant pour une visite guidée adaptée à vos goûts – suivez notre guide des excursions à vélo et nos tours privés à Montréal.


    Itinéraires à vélo
    Simplifiez vos déplacements à vélo en traçant votre itinéraire à l’avance avec les cartes de Vélo Québec, de Ça Roule Montréal et de la Route verte. Réglez votre vélo, prenez une carte et pourquoi pas un café à La Maison des cyclistes ou encore au Picnic Vélocafé, sur la rue Rachel, juste en face du parc La Fontaine. Rouler au centre-ville, rien de plus facile grâce aux pistes du boulevard de Maisonneuve et de la rue Berri. En partant de la Grande Bibliothèque près de la station de métro Berri-UQAM, elles vous mènent vers les boutiques et musées du centre-ville ou vers l’ouest de la ville, avec un arrêt au parc Westmount pour ajouter un peu de verdure au parcours.

    Favorite parmi les pistes cyclables les plus pittoresques de la métropole, celle du canal de Lachine trace un sentier polyvalent à partir du Vieux-Port de Montréal et se déploie sur près de 15 kilomètres le long d’un canal ouvert à la navigation de plaisance. Elle longe le Marché Atwater et se prolonge vers l’ouest jusqu’au chemin du Musée plein air de Lachine, pour enfin arriver dans un beau jardin de sculptures en bordure du fleuve.

    Une fois là-bas, les cyclistes peuvent revenir vers Montréal par une autre piste qui traverse LaSalle et Verdun, sur les berges du fleuve Saint-Laurent, en faisant un arrêt dans une magnifique oasis, pour observer les surfeurs courageux qui affrontent les rapides de Lachine.

    Un autre parcours intéressant, offrant des vues splendides sur le centre-ville et sur le fleuve, est celui du parc Jean-Drapeau, situé juste au sud du centre-ville, sur une île au milieu du fleuve. Le parc offre 25 kilomètres de pistes cyclables, en plus du circuit Gilles-Villeneuve qui accueille habituellement (mais pas cette année) le Grand Prix de Formule 1 du Canada, une piscine extérieure et un lac.

    Ces pistes font partie de la Route verte du Québec, l’itinéraire cyclable le plus long en Amérique du Nord, et du Grand Sentier, le sentier récréatif le plus étendu au monde. Roulez vers le parc à partir du Vieux-Port, par le pont de la Concorde, à partir de la Rive-Sud, par la piste cyclable du pont Victoria, ou – pour les plus audacieux (et pour la vue) – par le pont Jacques-Cartier. Sinon, prenez le métro (les vélos sont les bienvenus dans la dernière voiture lorsqu’il n’y a pas de festivals d’été tenus au parc) jusqu’à la station Jean-Drapeau.

    Au nord du centre-ville et du Plateau, on trouve la piste du boulevard Gouin, une des plus longues en ville, un parcours bucolique qui longe la rivière des Prairies. En allant vers l’ouest, on peut emprunter le Circuit patrimonial à vélo.

    Autre option : sortir de l’île via le fleuve Saint- Laurent en montant à bord des bateaux de Navark, qui accueillent les cyclistes et leur monture. Vous pourrez mettre le cap vers de grands parcs-nature en suivant les trajets qui relient Boucherville aux Îles-de-Boucherville, Lachine à Châteauguay et Notre-Dame-de-l’Île-Perrot à Pointe-des-Cascades.

    Pour plus d’information sur ces itinéraires et d’autres escapades hors de l’île, consultez le site de Vélo Québec.

    INFOS : velo.qc.ca


    Système de vélo en libre-service BIXI
    Depuis sa création en 2009, le système de vélos en libre-service de Montréal a pris de l’expansion pour inclure des centaines de stations à travers la ville qui vous permettent d’aller dans toutes les directions. Contrairement à la location de vélos, le système BIXI est conçu pour de courts déplacements. Pour un seul trajet, pour une journée, trois jours, un mois ou avec un abonnement de saison, quelle que soit l’option, le vélo peut être utilisé gratuitement pour une première tranche de 30 minutes, toute la journée, jour et nuit, d’une station à l’autre. Des frais supplémentaires sont automatiquement ajoutés aux promenades de plus de 30 minutes.

    Chaque vélo de fabrication robuste a des feux avant et arrière, un porte-bagage avant et un siège réglable. Récemment, on a ajouté de nouveaux BIXI électriques et de nouvelles stations électriques au vaste réseau. À noter que même si le code de la route s’applique aux cyclistes BIXI comme à tous les autres cyclistes de Montréal, les cyclistes à vélo électrique sont tenus, en vertu de la loi, de porter un casque en raison de la vitesse que les vélos peuvent atteindre (32 km/h, si vous voulez tout savoir!).

    Enfin, créez votre propre sortie cycliste en couple, en solo ou avec des ami-e-s, en emportant un pique-nique pour la route. Que ce soit le classique lunch pain (ou bagels), fromage et vin ou quelque chose de plus raffiné ramassé au passage dans l’un des marchés publics de Montréal, une épicerie fine, une sandwicherie ou une boulangerie, plusieurs options s’offrent à vous. 

    INFOS : www.bixi.com

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité