Vendredi, 3 Décembre 2021
• • •
    Publicité

    Le ministre fédéral des Transports accorde un autre contrat à un youtubeur controversé

    Le ministre fédéral des Transports Omar Alghabra a fait appel aux services d’un youtubeur qui avait tenu des propos offensants à l’égard de la communauté LGBTQ, et ce, quelques mois après avoir déclaré qu’il coupait les liens avec ce collaborateur en marketing.

    Omar Alghabra déclarait en janvier dernier, avoir été ébranlé et déçu en apprenant l’existence d’une vidéo au discours homophobe diffusée sur la chaîne YouTube de Fadi Younes, à laquelle plus de 250 000 personnes sont abonnées. Le ministre assurait alors avoir mis fin à un contrat qui le liait à M. Younes. Or, en juillet, à peine six mois plus tard, celui qui dirige une firme-conseil en marketing numérique dans la région de Toronto a été réembauché par le bureau d’Omar Alghabra, confirme le ministre.

    «J’ai eu une conversation approfondie avec M. Younes et j’ai décidé de le réengager dans un contrat à temps partiel», affirme-t-il dans une déclaration écrite.

    Le ministre Alghabra explique que la pensée de Fadi Younes a évolué depuis la publication de la vidéo en 2017 et qu’il a par ailleurs suivi une formation de sensibilisation sur les droits de la communauté LGBTQ.

    Avant de devenir ministre le 12 janvier dernier, le député ontarien de Mississauga-Centre avait accordé à la firme Fadi Younes Consultancy quatre contrats totalisant 13 000 $, entre juillet 2020 et janvier 2021, pour des services de montage vidéo et de conception graphique.

    Dans une déclaration diffusée par Radio-Canada, le blogueur dit regretter d’avoir répété des propos blessants et offensants dans son message. Fadi Younes explique avoir été conscientisé aux réalités des personnes LGBTQ depuis la mise en ligne de son message et promet de faire mieux à l’avenir.

    Le ministre des Transports maintient qu’il est important pour lui de lutter contre l’ignorance et l’homophobie. «Tout au long de ma carrière politique, j’ai toujours et sans équivoque soutenu les droits LGBTQ, dit-il. Nous ne devons pas accepter la promotion de stéréotypes ignorants et d’insultes offensantes.»

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité