Mercredi, 25 mai 2022
• • •
    Publicité

    Une exploration queer et kaléidoscopique des limites de l’intimité en février

    Thierry Huard propose une vision queer et kaléidoscopique des relations interpersonnelles en transformant la galerie du MAI en un cocon sombre et caverneux, du 3 au 26 février 2022. 

    Dans ce terreau fertile, propice à l’exploration de la notion d’intimité, Huard, accompagné de l’interprète Nate Yaffe, juxtapose la porosité des corps entrelacés à l’inconfort d’une proximité extrême, révélant les liens invisiblesdont sont tissées les relations humaines. Cette interdépendance se déploie grâce à un arsenal de dispositifs (visuels, textiles et sonores), dont certains développés de connivence avec l’ingénieur électronique et compositeur, Lucas Paris. Installation unique, évolutive comme immersive, les liens sublime la pratique tentaculaire du créateur à l’approche anthropologique dans une fouille en soi et à propos de notre rapport à l’autre qui remet en question les limites des relations interpersonnelles.

    Thierry Huard, directeur de Les liens explique la démarche : « Ce projet fusionne mes pratiques chorégraphiques et plastiques, en y ajoutant de la vidéo et des technologies numériques, afin d’explorer les limites de l’intimité et les liens relationnels. Les liens, se veut une incursion profonde au cœur des relations interpersonnelles. Amitié sans limite, vulnérabilité, affection, seuil du confortable, porosité des frontières entre les corps. »

    Artiste polyvalent et expérimental, Thierry est un créateur en constante migration, passant d’un médium à un autre. De la chorégraphie au design de costumes, de l’art pictural à l’art textile, Thierry crée une pratique tentaculaire qui tisse des liens entre ses différents champs d’intérêt.

    Son répertoire compte plus d’une douzaine d’oeuvres, dont sa plus récente, les liens (2022), portant les limites de l’intimité et les rapports relationnels.  

    Il approche la création de façon anthropologique en questionnant notre rapport à nous-mêmes, aux autres et à notre environnement. Son processus est établi en investiguant la façon dont les vestiges de mœurs anciens affectent le comportement humain d’aujourd’hui.

    INTERVENTION DANS L’ESPACE
    Compte tenu de la situation actuelle, les interventions dans l’espace prévues durant l’exposition seront filmées et diffusées sur notre site web et nos plateformes de médias sociaux. Restez à l’affût sur nos réseaux sociaux pour découvrir les différentes performances ou visitez le site web du MAI.

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité