Mercredi, 17 août 2022
• • •
    Publicité

    Mettre régulièrement à jour son profil sur une appli de rencontre

    Les profils sur les applis de rencontre doivent être vivants. On doit montrer qu’on n’est pas simplement là à attendre que quelqu’un nous contacte. Sans rien faire… Penser à modifier certaines parties de ce profil multiplie les chances d’arriver à votre objectif…


    Un bon profil est un profil qu’on découvre et qu’on redécouvre. On a tous fait une moue d’agacement en voyant le sempiternel profil à 100 mètres de chez-soi avec la même photo depuis des années, avec la mention de recherche « grand amour » inscrite alors que vous le croisez avec son chum et son teckel depuis des mois dans la rue…


    Il est vrai qu’on oublie peut-être trop souvent la rapidité avec laquelle on a créé son profil, en se disant qu’on le mettrait à jour plus tard et qu’évidemment, on passerait à autre chose… Un bon profil est un profil modifié tous les trois mois. Cela dit, on ne suggère pas de tout changer. Faites juste une petite modification ou quelques ajouts. Il y a un double avantage : premièrement, vous apportez un peu de fraîcheur à votre profil et ensuite, les algorithmes de ces «applications intelligentes», vous font remonter sur les pages de présentation…


    Changer (au moins) l’image principale
    Avoir la même photo de profil depuis des années est rarement une garantie de rencontrer le grand amour (ou la baise d’une nuit, si la photo ne correspond plus à ce que vous avez l’air…). Au contraire… Au fil des mois et encore plus au fil des ans, on change d’apparence, la barbe plus longue, les cheveux plus courts ou poivre et sel, les vêtements branchés qui deviennent datés, des décors paradisiaques en décembre ou la neige au mois de juillet… Autant de raisons qui incitent à changer de photos. Si vous adorez certaines photos, vous pouvez les laisser dans votre album. Ayez néanmoins à l’esprit que c’est la première image qui incitera les utilisateurs à visiter votre profil…


    Pensez aux potentiels amoureux !
    Vous avez rencontré votre chum sur une appli ou un site de rencontres ? Vous êtes heureux. C’est bien. Mais pensez à tous ceux qui cherchent encore le grand amour sur votre appli préférée. Pensez à indiquer que vous êtes en couple dans votre descriptif. Ça freinera pas mal de gens qui cherchent principalement le grand amour de vous contacter et vous afficherez le fait que vous, vous avez trouvé.


    Vous prévoyez partir en voyage ou vous en revenez ?
    Vous partez en vacances. Des vacances que vous avez planifiées depuis des mois. Vous avez notifié votre parcours sur votre profil, c’est parfait. Ainsi, vous avez fait connaissance de Carlos à Puerto Vallarta, de James à Toronto et d’Alexander à New York. Mais si vos escales sont toujours inscrites dans votre profil quatre mois plus tard, vous ne passerez pas pour le gars «le plus à ses affaires» et vous risquez de laisser passer un ou deux «bons coups» qui cherchent quelqu’un d’un peu plus appliqué. Vous pourriez le regretter.


    Corrigez les malentendus…
    Quand on crée son profil, on ne se rend pas toujours bien compte des implications qui sont générées par son contenu. Par exemple, vous vous appelez Dominique et vous avec choisi DOMI75 comme pseudo. Pourquoi pas ? Mais attendez-vous à recevoir une multitude de message d’adeptes de BDSM qui auront mal interprété ce pseudo. De la même façon, vous avez écrit dans votre descriptif que vous préféreriez les mecs de moins de 35 ans et vous vous rendez compte que peu de gars viennent vous contacter. Pourquoi ne pas rajouter un « mais pas que… » derrière, pour (vous) laisser une chance de rencontrer des mecs très intéressants de 38 ou 42 ans…


    Réduction de risques et de vos préjugés
    Nous sommes en 2022, démontrez que vous êtes à jour et au courant de ce qui est ou non sécuritaire… Mettez toutes les informations concernant votre type de protection (condom, PreP…) et votre statut. Vous êtes négatif et avez pensé afficher la date de votre dernier dépistage, c’est bon, mais mettez-le à jour : un dernier dépistage qui date de janvier 2019, ça ne veut pas dire grand-chose à vos potentiels futurs petits amis. Et n’indiquez (surtout) pas que vous êtes «clean», ça ne ferait qu’exposer un stéréotype que les positifs ne le sont pas. N’oubliez pas qu’au Québec près de 95 % des personnes positives au VIH sont indétectables et qu’indétectable = intransmissible (U=U). Si votre objectif est de réduire vos risques de contracter une ITS, indiquez donc que le port du condom est essentiel pour vous….Et discutez donc avec votre médecin de la PrEp, lors de votre prochain examen de routine. Avec un profil à jour au sujet de la prévention, vous êtes transparent avec vos partenaires… Bonne chasse ! 

    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité