Dimanche, 4 Décembre 2022
• • •
    Publicité

    Un jardin suspendu révélateur et mystérieux

    Sorti il y a 25 ans, Hanging Garden raconte l’histoire d’un jeune homme qui tente de réconcilier son passé réprimé et sa personnalité plus audacieuse d’adulte ouvertement homosexuel. Ce surprenant premier long métrage de Thom Fitzgerald, un Néo-Écossais d’origine américaine, repose sur une atmosphère à la fois floue et précise s’approchant de celle d’un conte, où la nature des événements est laissée à l’interprétation des spectateurs.


    William — surnommé Sweet William — revient en Nouvelle-Écosse après 10 ans d’absence de la maison familiale, pour assister au mariage de sa sœur Rosemary avec l’ami d’enfance de William. Bien qu’il soit à présent un jeune homme attirant, vivant ouvertement son homosexualité, on comprend vite que William était un adolescent malheureux et complexé, qui commençait à se découvrir au moment où il a quitté sa famille… On comprend aussi que bien des choses n’ont pas changé depuis son départ à la suite d’un incident fatidique qui a marqué son adolescence.

    À partir d’un scénario très structuré, dont chaque ramification reflète avec cohérence l’ensemble du tableau, le réalisateur — qui avait alors 29 ans — explore en profondeur la psyché d’une famille pour le moins dysfonctionnelle.

    Au premier abord, le film pourra sembler déconcertant pour certains, comme différentes versions de la réalité qui se juxtaposent : d’une part, celle où William serait mort et où chacun aurait poursuivi sa vie sans jamais parler du drame et, d’autre part, celle où William serait vivant et épanoui dans sa sexualité et dans laquelle le rejet serait toujours palpable et la réconciliation impossible.

    Ceci dit, la délicatesse de la réalisation, les superbes images aux couleurs saturées de Daniel Jobin, l’ingénieuse direction artistique de Taavo Soodor et la musique contemporaine aux accents traditionnels de John Roby s’additionnent pour composer un riche et intelligent tableau sensuel. Un tableau derrière lequel la religion et la famille forment des chaines contraignantes, que le personnage central, en agent provocateur, contribue à briser lors de son retour.

    Le film aborde la dualité de la vie et de la mort et la manière dont des choix apparemment très différents dans la vie peuvent conduire à des résultats similaires. Ces thèmes sont décrits à travers un réalisme magique d’une réalité fusionnée complexe, dans laquelle William semble avoir réussi à faire les deux choix en même temps.

    Comme nous l’expliquait le réalisateur Thom Fitzgerald à l’époque de la sortie du film :
    « Pour chaque événement du film, il y a deux interprétations. C’est peut-être un réalisme fantasmatique, mais n’est-ce pas aussi la simple vérité ? Nos anciens nous-mêmes assistent-ils aux événements familiaux en même temps que nos manifestations actuelles ? Les parents ne se rapportent-ils pas encore parfois à nous comme si nous étions des enfants ? Les frères et sœurs ne portent-ils pas encore de vieux ressentiments ? Les vieux amis ne sont-ils pas encore coincés sur qui nous étions adolescents ? Et ne ressuscitons-nous pas parfois d’anciennes personnalités pour tenter de faire revivre le passé ? »

    Construit comme un parcours initiatique avec des retours en arrières fantastico-oniriques, où William se revoit, adolescent, persécuté à l’école et battu par son père à la maison, l’histoire est une réflexion sur la vie, l’amour, la différence, le rejet et la mort ; mais aussi sur la manière dont le bonheur, inévitable, advient finalement, malgré un choix difficile. Car bien que confronté à son passé, William réussit néanmoins à trouver la sérénité. En effet, l’intrigue, allégée de légères touches d’humour, se termine par une conclusion heureuse et non conventionnelle pour l’époque.

    INFOS | Dans le cadre du 25e anniversaire de la sortie de ce film emblématique du cinéma canadien, la plateforme Encore+ offre de (re)voir ce film gratuitement.


    Du même auteur

    SUR LE MÊME SUJET

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Publicité

    Actualités

    Les plus consultés cette semaine

    Publicité